Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 14:35
Mon libéralisme

Les idées fondamentalement libérales : « Pour limiter le pouvoir de l'Etat il faut s'en remettre à l’Etat" (Montesquieu) , le commerce est le meilleur rempart contre la guerre ( Montesquieu et Kant), les intérêts sont moins dévastateurs que les passions,  mon corps est à moi (habeas corpus),  la tolérance  (Locke), une société pluraliste et respectueuse des aspirations différenciées: que "l' Etat se borne à être juste, nous nous chargerons d’être heureux" (B. Constant, Locke, Voltaire) , la démocratie c'est le consentement au conflit (Claude Lefort), dans une société ouverte, les savants et les poètes sont libres et respectés, par opposition aux sociétés totalitaires (K. Popper "La société ouverte et ses ennemis") , chacun a la droit de penser ce qu’il veut et de l'exprimer (Voltaire, Kant..). Les femmes sont égales des hommes (Bentham, JS Mill) les animaux mêmes ont de droits (les mêmes).

 L’essence de la démocratie pour les libéraux est l’auto-critique et non pas « le pouvoir du peuple par le peuple pour le peuple », formule  qui est un objectif, un idéal régulateur et non une réalité car le peuple n’est pas un bloc homogène. Il est constitué d’ individus et de groupes ayant des intérêts opposés et même inconciliables. Le « peuple »  n’est pas un sujet doué d’une volonté. La démocratie est donc un ensemble d’institutions, de règles, de procédures acceptées d’un commun accord et permettant de vivre ensemble sans s’entretuer malgré des divergences et des points de vue irréconciliables, dans le respect des acquis de  la science, et des savants, de la philosophie , des croyances et des points de vue minoritaires.

 

Ma conférence sur la démocratie

 

https://www.youtube.com/watch?v=71pvIcO0FpE
Pourquoi il faut critiquer la démocratie 
http://www.humanite.fr/lelection-de-trump-une-reponse-du-capital-qui-met-en-danger-la-democratie-626063
 
Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 12:57
Sur le réalisme en  politique

" L' harmonie de l'univers ne vaut pas les larmes d'un seul petit enfant, à supposer que le supplice de l'innocent soit le prix dont il faille acheter le bonheur de tout le genre humain" Jankélévitch, Traité des vertus II, "Les vertus et l'amour".

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 15:12
Inquiétante étrangeté
Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie Culture générale
commenter cet article
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 15:01
Comment Saint Thomas  a pris l'ascendant  sur Averroés

Eglise Santa Maria Novella 

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 12:11

http://www.liberation.fr/debats/2017/03/27/morale-ou-politique-faut-il-choisir_1558670

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 16:48
Dire le mal...

"Là où se lève l'aube du bien,des enfants et des vieillards périsssent, le sang coule" Vassili Grossman, Vie et destin.

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 08:34

"L'argent s'est révélé le plus dangereux des hallucinogènes du monde moderne" Lewis Mumford , Le mythe de la machine, 1967.

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 08:31

"Je suis pessimiste pour l'espèce humaine parce qu'elle est trop ingénieuse pour son propre bien" Elwin Brooks White, cité par Rachel Carson in Silent spring 

 

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 08:30
Habiter le monde par Michel Puech

Le monde change vite, si vite. Et nous changeons aussi. Ne sommes-nous pas devenus une espèce nouvelle, Homo sapiens technologicus ? Car, pour habiter le monde d'aujourd'hui, il ne suffit pas à Homo d'être technologicus, de coévoluer avec ses techniques, il lui faut aussi être sapiens, sage : le monde que nous avons fabriqué nous met au défi d'être à la hauteur de nos exploits techniques. Comment faire ? Car nous sommes écartelés entre les promesses vertigineuses d'un monde nouveau, et les désuétudes, les fonctionnements anciens du vieux monde, qui nous engluent dans un univers aux références dépassées. Les institutions, culturelles et médiatiques, politiques et économiques, nous en offrent chaque jour de désolantes illustrations. Comment résister ? C'est à la création d'une sagesse que nous sommes invités, d'une sagesse nouvelle intégrant l'abondance, le confort, la puissance qui sont nôtres aujourd'hui. C'est aussi à une attitude résolue, "consistante", s'exprimant par des micro-actions, c'est enfin à une transformation de notre être - et non de nos savoirs ou de nos savoir-faire - que nous sommes invités. Ainsi saurons-nous peut-être vivre, au présent, dans cette sérénité qui caractérise le sage.

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 16:37

« C’est une maladie naturelle à l’homme de croire qu’il possède la vérité directement ; et de là vient qu’il est toujours disposé à nier tout ce qui lui est incompréhensible ; au lieu qu’en effet il ne connaît naturellement que le mensonge, et qu’il ne doit prendre pour véritables que les choses dont le contraire lui paraît faux. »
Blaise Pascal, De l’esprit de géométrie et de l’art de persuader

 

http://iphilo.fr/2017/03/01/la-creation-comme-erreur-bruno-jarrosson/

 

 

 

 

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

Présentation

  • : Hansen- love over-blog
  • Hansen- love  over-blog
  • : Professeur de philosophie, à IPESUP. Directrice de collection chez Belin et chez Hatier.Co-auteur de : Philosophie,anthologie (Belin) et Philosophie de A à Z (Hatier). Auteur de : "Cours particulier de philosophie" et "La philosophie comme un roman" (Hermann)
  • Contact

Recherche