Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2006 2 14 /11 /novembre /2006 15:47
Colloque sur Levinas , voir le programme sur www.bpi.fr


"La question de l'étranger occupe une place centrale dans la philosophie d'Emmanuel Levinas. hétranger privé de tout statut et défini comme « l'indésirable par excellence » témoigne en effet d'une vérité sur « l'incondition » de tout homme, c'est-à-dire sur sa vulnérabilité essentielle.
La nudité du visage et sa mort à chaque instant possible caractérisent cette « incondition ». Bien des hommes cherchent à la fuir. Ils s'efforcent d'être « chez soi » dans le monde et de jouir du droit d'être sans avoir à en répondre. Telle est, pour Levinas, la tentation récurrente du paganisme. Pourtant, lorsque le visage de l'étranger saisit celui qui le regarde, il prend à rebours son inclination à croire en sa propre primauté. Ce visage semble se tenir dans la trace d'un Dieu absent qui oblige à une responsabilité irrécusable pour lui.
L'étranger incite à rompre avec les horizons familiers de la philosophie: le propre, l'essentiel, le même, l'identité. Il récuse par avance toute idée qu'on croit pouvoir se faire de lui ou d'elle : le fils et la femme restent étrangers au moi qui les aime; les compatriotes échappent au schéma d'une identité close. hidentité est d'ailleurs toujours hostile à ce qu'elle perçoit comme menace d'altération. Levinas ne défend pas le droit des identités, il pense l'unicité humaine - le fait d'être unique à pouvoir répondre à l'appel du visage - et il la considère comme le témoignage par excellence de notre difficile liberté".
Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Bonjour,


Je ne comprends pas bien ce qui sous-tend "l'incondition de tout homme", pouvez-vous m'expliquer svp ?


Merci d'avance
Répondre
L


incondition , par opposition à "condition" ( = cadre protecteur): "vulnérabilité essentielle", fragilité, exposition (au danger)



Présentation

  • : Hansen- love over-blog
  • : Professeur de philosophie. Auteure de "Cours particulier de philosophie" (Belin), "Oublier le bien, nommer le mal" (Belin), "L'art de Aristote à Sonic youth" ( Collection "Les contemporaines" ) Simplement Humains(Editions de l'Aube, 2019)
  • Contact

Recherche