Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 19:59

 

http://www.nonfiction.fr/article-7309-mao_dans_les_pas_de_staline.htm

 


 Je suis en train de lire le passionnant entretien  Badiou -Gauchet sur le même thème, on en reparle..que-faire-.jpg

 


 


Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

cordroc'h jf 12/11/2014 13:45


le communisme , qu'il soit soviétique , chinois , cubain ,ou autre ...est une expression et une application de la volonté humaine d'exercer son pouvoir de contrôle sur la marche du monde , comme
l'est d"ailleurs toute forme d'idéologie . Et pour parvenir à son objectif , une idéologie aidée en cela par la volonté , est dans l'obligation de faire abstraction de certains éléments , faits
,etc ...suceptibles d'être des obstacles dans le déroulement de son programme préconçu . La volonté de mettre en application une idéologie ne peut donc se faire sans une répression violente de
tout ce qui pourrait y faire obstacle .


Or une des choses dont une idéologie fait abstraction est que la volonté qu"elle utilise afin de s'imposer aux masses est contre nature , à la fois chez ceux qui l'utilise et ceux qui la
subissent . La nature finissant toujours par reprendre le dessus , soit ponctuellement , soit de façon durable ,des oppositions apparaissent donc inéluctablement sous la forme de contestations et
révoltes populaires , ou de manière plus insidieuse ,sous la forme de disfonctionnements à l'intérieur même des instances décisionnelles ,provenant de comportements de certains individus,
cherchant à tirer le maximum de profits de leur situation priviligiée au sein du système , afin de compenser autant que faire se peut leur frustration existentielle .


La pensée rationnelle , rationnalisante , rationnalisatrice ( je ne sais pas si ce mot existe ) , disons la volonté humaine de mettre un ordre dans le désordre naturel , est le moyen qu'à trouver
l'Homme de compenser l'impuissance et l'angoisse qu'il éprouve  face à certaines manifestations imprévisibles et donc incontrôlables de la nature .


Le bonheur après lequel l'Homme court tant ne réside pas dans la sécurité qu'offrent la routine et le confort que le respect de programmes préconçus peut apporter , mais au contraire dans
l'insécurité de l"aléatoire beaucoup plus riche en émotions profondes . le tout étant de posséder en soi le pouvoir et la capacité a vivre l'instant dans toute sa plènitude . Et pour cela il faut
avoir pu assimiler en soi durant son enfance ,le processus naturel de vie .


Ce commentaire peut servir de suite aux deux précédents que j'ai écrit au sujet de la nature .

Présentation

  • : Hansen- love over-blog
  • Hansen- love  over-blog
  • : Professeur de philosophie, à IPESUP. Directrice de collection chez Belin et chez Hatier.Co-auteur de : Philosophie,anthologie (Belin) et Philosophie de A à Z (Hatier). Auteur de : "Cours particulier de philosophie" et "La philosophie comme un roman" (Hermann)
  • Contact

Recherche