Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2019 3 24 /07 /juillet /2019 16:36

« Une idée  était venue depuis longtemps se loger dans mon esprit dont j'ai eu beaucoup de mal à me débarrasser par la suite, peut-être ne m'en suis-je jamais débarrassé entièrement. Les nazis étaient humains. Et ce qu'il y avait d'humains en eux, c'était leur inhumanité »

 

 

« Il  y a longtemps que toute trace  de haine pour les Allemands m’a quitté. Et si le nazisme n'était pas une monstruosité inhumaine ? S'il était humain ? S'il était un aveu, une vérité cachée, refoulée, camouflée, niée, tapie au fond de nous-mêmes, mais qui  finit toujours par ressurgir? Les Allemands, bien sûr,  oui, les Allemands… C'est leur tour, dans l'histoire, et voilà tout. On verra bien, après la guerre, une fois l’Allemagne vaincue, et le nazisme enfui et enfoui, si d'autres peuples, en Europe, en Asie, en Afrique, en Amérique ne viendront pas prendre la relève ».

Romain Gary,  Les cerfs-volants.

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Ma tante, qui avait connu l'occupation allemande de Marseille, après novembre 42, 70 ans plus tard, détestait toujours les allemands ...Détestation qui revient, avec des Emmanuel Todd ...
Répondre

Présentation

  • : Hansen- love over-blog
  • : Professeur de philosophie. Auteure de "Cours particulier de philosophie" (Belin), "Oublier le bien, nommer le mal" (Belin), "L'art de Aristote à Sonic youth" ( Collection "Les contemporaines" ) Simplement Humains(Editions de l'Aube, 2019)
  • Contact

Recherche