Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2019 4 27 /06 /juin /2019 16:50

 

 

« C’est en marchant que la voie est tracée ; c’est en nommant que les choses sont délimitées ainsi. Comment dire oui à une chose? On dit oui à une chose qui est. Comment dire non à une chose? On dit non à une chose qui n’est pas. Comment juger ce qui est possible ? On considère comme possible une chose qui est possible. Comment juger ce qui n’est pas possible ? On considère comme impossible une chose qui n’est pas possible. Toute chose a sa vérité ; toute chose a sa possibilité. Il n’est rien qui n’ait sa vérité ; il n’est rien qui n’ait sa possibilité. » (chapitre II, la réduction ontologique)

 

«  Vouloir démontrer en partant de l’idée (en elle -même) que les idées (dans les choses)ne sont point l’idée (en elle-même) vaut moins que de vouloir démontrer en partant de la non-idée que les idées (dans les choses) ne sont pas l’idée (en elle-même).Vouloir démontrer en partant de cheval (en général) qu’(un) cheval blanc n’est pas (un) cheval (en général ) vaut moins que de vouloir démontrer en partant du non-cheval qu’ (un) cheval (blanc ) n’est pas un cheval (en général). En vérité l’‘univers n’est qu’une idée; tous les êtres ne sont qu’un cheval ». Zuangzi

La réduction ontologique, p;50

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Hansen- love over-blog
  • : Professeur de philosophie. Auteure de "Cours particulier de philosophie" (Belin), "Oublier le bien, nommer le mal" (Belin), "L'art de Aristote à Sonic youth" ( Collection "Les contemporaines" ) Simplement Humains(Editions de l'Aube, 2019)
  • Contact

Recherche