Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 14:26

Lire l'interview de Cohn-Bendit: "On ne peut faire du Mélenchon et être dans le gouvernement" Et aussi "quelqu'un qui donne des leçons de politique et qui passe ses vacances avec Chavez, c'est assez stupéfiant" ( 23 août le Monde)

 

Pour moi, le choix est fait. Je vote avec les socialistes et avec Yannick Jadot (si je votais..)

 

 Cela me rappelle ce qu'avait dit Daniel  Cohn-Bendit en 2005

"On ne peut pas dire à chaque fois à l' Europe": Je t'aime mais tu n'es pas encore assez belle pour que je t'épouse" "

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

thomas 26/08/2012 13:03


Qui n'a pas l'impression que la France est bloquée sur de vieux paradigmes, que les politiques sont des marionnettes débitant des tirades creuses, que l'on baigne dans une bien-pensance
débilitante, que l'on tourne en rond ?


Je pense qu'on n'en sortira que lorsque l'on se déterminera en fonction de l'Europe et de son idéologie antisociale : pour le nivellement par le bas grâce à la compétition avec des pays
sous-developpés et aux exigences, maintenant, de réduction des dépenses, ou contre ce nivellement par le bas.


J'adore la schizophrénie des écologistes : entre tiers-mondisme, mondialisme dévastateur et millénarisme, nostalgie de l'ancien temps.

Max 23/08/2012 19:18


Assez navrante cette université d'été... Joly et Duflot entre soutien et opposition au gouvernement. Cohn-Bendit suel contre tous, comme d'habitude sur le traité.


Bien content d'aller à ceux du PS !

Jonas. 23/08/2012 16:43


Mille fois d'accord avec vous. Comment peut-on être ami avec Chavez qui maltraite la presse et l'opposition au Venezuela puis se présenter comme démocrate et pour le peuple à Paris?


Mélenchon, n'a certainement pas eu le temps  de visiter les bidonvilles de Caracas malgré les milliards de dollars des recettes pétrolières comme il est aveugle aux fréquentations de Chavez.