Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 17:58

Soit, mais alors que faudrait-il faire?

 

 

 

mali-armee-aclam.jpg

 

 

Selon Olivier Roy, dont le point de vue est (au choix) plus réaliste , ou cynique:

 "En ce sens la stratégie antiterroriste d' Obama,- ne pas engager  l'armée, mais utiliser les drones et les forces spéciales -quelles que soient les réticences qu'on peut avoir par rapport à sa légalité ou plus encore à sa moralité, est plus efficace et moins coûteuse, car elle est adaptée à la nature d'Al-Qaida"...

 

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/02/04/vaine-strategie-francaise-au-mali_1826781_3232.html

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Anthony L. C. 07/02/2013 09:32


Article soupoudré de veine deleuzienne puisque le terme "déterritorialisée" apparaît deux fois. Pourquoi dire que cela est "vain", comme le ferait tout bon dogmatique ? Al-quaida semble bien
avoir été coupé des groupe locaux, pour finir par se réfugier dans les montagnes. Et puis le texte se termine sur une morale et un parti pris occidental, comme une aboslution de la démarche à
suivre...

Jonas. 04/02/2013 23:13


Bonsoir Laurence.


M.Olivier Roy fut un des laudateurs des " Printemps arabes" . Il a été aussi celui qui avait condamné la méthode  qui consistée  à  cibler  les terroristes. Israël a été le
premier pays  a utilisé les drones.  Aujurd'hui   tout le monde y vient.


Devant les attentats suicides,il n' y avait rien d'autres que d'oppser des drones qui ciblent les terroristes  sans mettre en danger la vie des soldats. Dans une guerre non conventionnelle
il n'y a pas le choix étant donné la sensibilité des opinions occidentales. 


  La  solution devant des  hommes qui se fichent de leur vie et  de celles des autres,  les drones sont une arme appropriée  Evidemment, il y aura   des bavures
et des victimes collatérales  que les terroristes fidèles à leurs habitudes utiliserons face  aux médias, qui joueront le jeu. Alors qu'eux les terroristes  continueront  à se
faire exploser  dans les marchés, écoles,, maternelles,  mosquées, hôpitaux, mariages,  enterrements etc.


Monsieur Ollivier Roy était resté silencieux jusqu'à présent après tant de  prévisions démenties par  la réalité  des "Printemps arabes"