Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 09:02

 

 Les chats ont des moeurs dissolues, mais ils n'en ont point conscience. L'homme est le descendant dévalué du chat; il en a gardé l'inconduite, mais laissé en route l'inconscience - cette grâce sanctifiante qui absout le chat. Le chat est innocent, non l’homme.

 

(…)

 

 De tous les animaux l’homme est le seul qui soit cruel.  Le seul qui fasse souffrir son prochain par plaisir. Les animaux supérieurs ignorent pareille cruauté. Le chat joue avec la souris terrorisée ; mais on ne saurait lui en vouloir, car il ne sait pas que la souris souffre. Le chat fait preuve  d’une modération qui n’est pas humaine  : quand il en a assez de jouer avec la souris il en fait un rapide repas, il met fin à son tourment. L'homme est l’animal cruel. Le seul à détenir ce privilège".

 L'animal au bas de l'échelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mark Twain Contes humoristiques

 

Publié par Lhansen-Love à 06:27 pastedGraphic.png pastedGraphic_1.png

 

Libellés :

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Hansen- love over-blog
  • Hansen- love  over-blog
  • : Professeur de philosophie, à IPESUP. Directrice de collection chez Belin et chez Hatier.Co-auteur de : Philosophie,anthologie (Belin) et Philosophie de A à Z (Hatier). Auteur de : "Cours particulier de philosophie" et "La philosophie comme un roman" (Hermann)
  • Contact

Recherche