Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 18:47

« Si un homme ne peut prendre plaisir au retour du printemps, comment pourrait-il jouir  d’un futur paradis libéré du travail ? Je pense que c’est en conservant notre amour enfantin  pour les arbres, les poissons, les papillons, les crapauds, etc.. que l’on rend un peu plus probable la possibilité d’un avenir  paisible et décent » George Orwell

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

j f cordroc'h 01/07/2012 10:21


Orwel à tout à fait raison ,mais il se trouve que l'homme est depuis des milliers d'années sur la voie d'une urbanisation toujours plus grande , et que donc nos enfants ne savent déjà plus ce
qu'est un crapeau , en vrai . Il faudrait donc que le mouvement s'inverse , mais l'homme peut-il changer de voie ? Il croit tenir l'aiguillage , mais c'est son inconscient qui commande sa main et
sa pensée . Soit donc il se produiot une catastrophe ,causant un déraillement , soit il continue jusqu'à ce que la voie le précipite dans le vide , ou dans un mur .