Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 12:51

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

thomas 01/12/2012 10:22


Reste que "homme" n'est qu'un concept, qu'une idée. Le genre d'idée qu'ignore un enfant qui ne possède que quelques dents.


Alors vive la liberté du concept ! (sourire)

thomas 28/11/2012 08:27


Bien sûr. Au moyen-âge, on voyait le diable partout.

thomas 26/11/2012 07:56


Le propre de l'homme, c'est sa liberté, n'est-ce pas. On ne fait pas un procès aux animaux.

laurence hansen-love 27/11/2012 15:59



vous avez raison,c'est la liberté.Mais on faisait des procès aux animaux au moyen-age, le saviez-vous?



j f cordroc'h 19/11/2012 10:26


Je ne cesse de répeter que ce qui fait la valeur d'une personne ,ce qui détermine l'intérêt que l'on peut lui trouver et lui accorder , n'est pas sa pensée , ou sa capacité à émettre des idées ,
à élaborer des concepts , à réfléchir etc ...mais ce qu'elle est capable d'éprouver en sentiments et en émotions, et cela plus particulièrement dans certaines situations, où elle se retrouve sans
la possibilité d'avoir recours à la médiation artificielle que lui permet d'utiliser son intelligence , pour compenser la spontanéité naturelle qu'elle a perdue .


Vouloir apprendre à l'enfant à raisonner , à développer une sociabilité le plus tôt possible , ne le prive t-on pas de sa sensibilité originelle , de son intelligence émotionnelle au profit d'une
rationalité qui en étant trop précoce, génère une frustration de certaines émotions fondamentales à la prise de conscience de soi , qui elle-même ,est la condition impérative de la conscience de
l'autre , de votre conscience morale ,Laurence .


Moins de raison , de rationalité , de morale etc ...moins d'éducation institutionnalisée durant la petite enfance et l'enfance , ferait de nos enfants des êtres beaucoup rationnels et
clairvoyants ,une fois devenus adultes . Cela peut sembler paradoxal  , mais je suis convaincu de la chose , je l'ai expérimenté sur mes propres enfants l'ayant moi-même déja vécu , et je
suis en mesure de dire que mes trois filles sont plus épanouies , dans tous les domaines , que la pluspart des leurs copains et copines .Je dis cela en toute modestie ,c'est le simple constat
d'une réalité vécue , mes filles étant elles-mêmes les personnes les plus simples et modestes ,ne cherchant surtout pas à se mettre en avant , préférant presque trop ne pas utiliser certaines de
leurs qualités .


Il est préférable d'avoir des individus plus remplis d'humanité,  que trop plein de rationalité .

mcouz 16/11/2012 16:34


"Qui ne voit aujourd’hui que l’homme n’est  finalement qu’un animal disposant d’un cerveau  très  complexe?"


On peut lire ceci dans l'avant dernier paragraphe. L'homme, un animal doté d'un cerveau très complexe ?


Ce n'est pas vraiment un animal comme les autres. Précisons tout d'abord qu'il appartient à la classe des mammifères, il n'est donc guère
comparable à une écrevisse ou un crabe. Ce serait donc un simple mammifère doté d'un grand et plus complexe cerveau que les autres ?


 


Ce qui nous différencie des autres mammifères, c'est une sorte de conscience sociale. Nous savons intuitivement que le respect de certaines
règles est nécessaire pour bien vivre en société, c'est à dire que nous pouvons en avoir conscience contrairement aux autres mammifères qui respectent uniquement des règles obligatoires pour être
tolérés au sein du groupe. Ils savent qu'il ya des choses à ne pas faire pour arriver à certaines fins par leur éducation ou leur expérience mais ils ne savent pas pourquoi car ils n'ont pas la
capacité d'associer les choses à des concepts et de les intégrer dans une réflexion. A la rigueur peut-on dire que nous sommes des primates hypersensibles et que nous avons donc une vie psychique
plus riche et que par conséquent sommes susceptibles d’êtres plus impressionné par notre environnement


 


Dans son dernier paragraphe, l'auteur se demande :"pourquoi la pensée serait-elle le seul fondement de notre sollicitude ?", on peut lui faire
remarquer qu'il est normal d'être plus sensible aux problèmes des êtres qui partagent un grand nombre de points communs avec nous.


Ainsi, les animaux supérieurs tels les orques et les orangs-outans possédant une forme de pensée intuitive leur permettant d’avoir une
certaine compréhension du monde qui nous entoure, nous pouvons avoir une certaine sollicitude à leur égard.


 

laurence hansen-love 16/11/2012 20:44



les orques et ls orangs-outans? C'est tout?


 


 Pourquoi les animaux devraient-ils avoir tel ou tel degré de conscience réflexive pour devenir intéressants? Ce que vous dites sur une sorte de "conscience sociale" n'est pas différent de
ma posiiton (j'appelle cela le souci de  justice..ou bien la conscience morale)