Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 18:16

heure-d-ete-bis.png

 

Qu’est-ce qu’une vie réussie ? Qu’est-ce qu’une vie heureuse ? On ne peut  répondre à ces

questions  sans s’être demandé  au préalable en quoi consiste, de façon générale, la « réussite"  pour l’homme.. Selon Aristote, elle semble être liée, dans tous les domaines, et pour tous les êtres vivants,  à l’accomplissement d’une fonction.

 

"Mais sans doute l’identification du bonheur et du Souverain Bien apparaît-elle comme une chose sur laquelle tout le monde est d’accord ; ce qu’on désire encore, c’est que nous disions plus clairement quelle est la nature du bonheur. Peut-être pourrait-on y arriver si on déterminait  la fonction de l’homme. De même, en effet, que dans le cas d’un joueur de flûte, d’un statuaire, ou d’un artiste quelconque, et en général pour tous ceux qui ont une fonction et une activité déterminée, c’est dans la fonction que réside, selon l’opinion courante, le « bien », le « réussi », on peut penser qu’il en est ainsi pour l’homme [1], s’il est vrai qu’il y ait une certaine fonction spéciale à l’homme. Serait-il possible qu’un charpentier ou un cordonnier aient une fonction et une activité à exercer, mais que l’homme[1] n’en ait aucune et que la nature l’ait dispensé de toute œuvre à accomplir ? […]

Si nous posons que la fonction de l’homme consiste dans un certain genre de vie, c’est-à-dire dans une activité de l’âme  et dans des actions accompagnées de raison ; si la fonction de l’homme vertueux est d’accomplir cette tâche, et de l’accomplir bien et avec succès, chaque chose au surplus étant bien accomplie quand elle l’est selon l’excellence qui lui est propre :       -dans ces conditions c’est donc que le bien pour l’homme consiste dans une activité de l’âme en accord avec la vertu, et, au cas de pluralités de vertus, en accord avec la plus excellente et la plus parfaite d’entre elles. Mais il faut ajouter : « et cela dans une vie accomplie jusqu’à son terme », car une hirondelle ne fait pas le printemps, ni non plus un seul jour : et ainsi la félicité et le bonheur ne sont pas davantage l’œuvre d’une seule journée, ni d’un bref espace de temps" .
Aristote (IV siècle avant JC)

Ethique à Nicomaque Livre I Chapitre 6, pp 57-59-60,

Traduction Jean Tricot

1983

NOTE [1]  l’homme en tant que tel, et non l’homme en tant que ceci ou cela (charpentier etc..)

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires