Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 12:32

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

cordroc'h jf 16/11/2014 11:21


Selon moi ,le progrès consiste en l'amélioration des conditions d'existence des individus au sein d'une société , ce qui signifie de faire en sorte que l'individu soit le plus heyreux possible au
sein de celle-ci . La croissance quant à elle , signifie posseder toujours plus de biens ,de richesses extérieures , qu'il faut alors produire et consommer toujours plus .


La question est donc de savoir si la croissance apporte plus de bonheur à l'individu en lui permettant de posséder toujours plus de biens matériels et autres , ou si le bonheur de l'individu ne
résiderait pas plutôt dans la capacité de jouir profondément des choses simples et naturelles ,et s'il ne faudrait pas alors s'interesser aux moyens de redonner à l'individu cette capacité de
jouissance de l'instant présent qui éviterait d"avoir à utiliser des substituts artificiels .


Il n'y a qu'un seul moyen pour l'Homme de se sortir du cercle vicieux et infernal dans lequel il s'est enfermé dès qu'il s'est mis à croire qu'il pouvait réaliser ce qu'il imaginait pouvoir faire
sans tenir compte de la réalité , et notamment de la réalité de sa fragilité psychologique . Ce moyen consiste à laisser l'individu devnir lui_même en s'abstenant de vouloir qu'il devienne
conforme à des normes préconçues . Il faut laisser l'individu se structurer en le laissant vivre au sein du désordre naturel ,naitra un ordre ,une personnalité réelle ,au fil des expérimentations
.


La pensée humaine doit se structurer comme se forme un paysage au fil des siècles selon les variations climatiques et environnementales . Ce n'est pas la volonté de contrôle de la pensée qui fait
de celle-ci le prolongement du processus natuirel de vie , mais l'expérimentation du désordre ,productrice des émotions permettant à la réalité de s'impregner dans la mémoire .


Le véritable progrès consisterait donc à réapprendre à penser de manière naturelle et à cesser de le faire de manière artificielle comme nous le faisons depuis des siècles et des siècles en
croyant ainsi pouvoir se passer de la nature .Ne rêvons pas , ce jour là n'est pas près d'arriver et la croissance à de beaux jours devant elle .

Présentation

  • : Hansen- love over-blog
  • Hansen- love  over-blog
  • : Professeur de philosophie, à IPESUP. Directrice de collection chez Belin et chez Hatier.Co-auteur de : Philosophie,anthologie (Belin) et Philosophie de A à Z (Hatier). Auteur de : "Cours particulier de philosophie" et "La philosophie comme un roman" (Hermann)
  • Contact

Recherche