Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 11:08

 

 

"Penser, c'est dire non. Remarquez que le signe du oui est d'un homme qui s'endort; au contraire le réveil secoue la tête et dit non. Non à quoi'! Au monde, au tyran, au prêcheur? Ce n'est que l'apparence. En tous ces cas-là, c'est à elle-même que la pensée dit non. Elle rompt l'heureux acquiescement. Elle se sépare d'elle-même. Elle combat contre elle-même. Il n'y a pas au monde d'autre combat. Ce qui fait que le monde me trompe par ses perspectives, ses brouillards, ses chocs détournés, c'est que je consens, c'est que je ne cherche pas autre chose. Et ce qui fait que le tyran est maître de moi, c'est que je respecte au lieu d'examiner. Même une doctrine vraie, elle tombe au faux par cette somnolence. C'est par croire que les hommes sont esclaves. Réfléchir, c'est nier ce que l'on croit. Qui croit ne sait même plus ce qu'il croit. Qui se contente de sa pensée ne pense plus rien". ALAIN Propos sur les pouvoirs, § 139

 

 

 

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

cordroc'h jf 11/01/2015 10:40


Entendons nous bien , penser c'est effectivement dire non à ce qui est communément admis par la majorité humaine , c'est à dire au monde artificiel créé par l'homme . Mais c'est aussi dire oui à
la vie le OUI de Nietzche au grand- midi signifiant l'avènement du nouvel homme , d'une nouvelle conscience ,d'une autre manière de vivre et de penser. Ce OUI passe par une totale remise en
question du rôle des religions en tant qu'institutionnalisation de la séparation Homme-Nature par l'entretien d'une certaine ignorance générale .

Présentation

  • : Hansen- love over-blog
  • Hansen- love  over-blog
  • : Professeur de philosophie, à IPESUP. Directrice de collection chez Belin et chez Hatier.Co-auteur de : Philosophie,anthologie (Belin) et Philosophie de A à Z (Hatier). Auteur de : "Cours particulier de philosophie" et "La philosophie comme un roman" (Hermann)
  • Contact

Recherche