Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 16:33

pourquoi-pas-film-de-coline-serreau.jpg

 

Etant donné que le mariage a pour finalité, à mes yeux, de créer le cadre le meilleur (le moins mauvais, le plus structurant) pour élever les enfants, et pour  les protéger...
      Tout bien réfléchi, je  pense que la "combinaison" idéale serait le trio...

     Par exemples:

 Deux femmes (lesbiennes) et un homme hétérosexuel, dont la liberté  affective et sexuelle serait totalement admise au

 départ...

 Ou encore :

 Deux hommes gays et une femme, en tant que génitrice, mais autonome  sexuellement par ailleurs ...

 

 On peut imaginer d'autres combinaisons, mais dans tous les cas, l'enfant a (au moins) un papa et une maman, et chacun fait ce qu'il veut par ailleurs, sur la base du consentement et de l'engagement des partenaires....

 Je ne vois vraiment pas pourquoi on resterait indéfiniment bloqué sur ce chiffre deux, quelque peu étriqué.

 En revanche le quatuor (deux lesbiennes et deux gays) me paraît un peu compliqué à organiser, comme il a été montré à la TV il y a deux jours (débat: "Interdits d'enfants").

 

 Donc le débat actuel me paraît à côté de la plaque: la vraie question est:

 Il faut repenser complétement le mariage, désormais déconnecté de l'amour (pas besoin de se marier quant on s'aime!) et de la sexualité (on peut avoir des enfants sans sexe ou sans amour), mais  plus que jamais  nécessaire pour protéger les nouvelles modalités de la filiation ...

 (personnellement j'ai eu un grand nombre de mamans, successivement ou en même temps,  j'en ai tiré comme conclusion que l'amour d'un père pour sa fille, par exemple, n'avait strictement rien à voir avec l'amour  (sexuel) d'un homme pour une femme,  qui  est sensé fonder le mariage. Bref: l'amour dû aux enfants est une chose qui peut parfaitement être déconnectée de  l'amour - au sens  affinité sexuelle - du terme...)

 Photo tirée du film  "Pourquoi pas" de mon amie  d'enfance  Coline Serreau) 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

caroline k 12/01/2013 12:23


ayant moi-même vécu des situations assez "utopistes" de ce point de vue là, je prédis un joyeux bordel ! ;) à mon intuition, je dirai du mariage tradi comme churchill a propos de la democratie "
it is the worst form of -government- except all the others taht have been tried "... 


 

cordroch jf 12/01/2013 07:46


Pourquoi fait-on des enfants dans nos sociétés civilisées ? Quelles sont les réelles motivations que peut avoir un couple , hétéro et homo (femmes et hommes ) , une femme seule ,etc ...On va me
répondre le désir d'enfant est la chose la plus naturelle et cela ne se commande pas . C'était peut-être vrai il fut un temps , mais plus aujourd'hui . Faire un enfant demande réflexion, et dans
la décision d'avoir un enfant nous trouvons également des raisons bien plus personnelles , inconscientes , égoistes etc ...bref on ne fait pas toujours un enfant ,pour l'enfant , pour ce qu'il
représente vraiment, c'est à dire ,l'avenir de l'espèce , et plus généralement , la vie .


Un enfant est naturellement le résultat de la copulation d'un couple de sexes différents , qui ne se pose pas la question en accomplissant l'acte sexuel, de savoir  ce qui en résultera . Les
deux partenaires obéissent d' abord à une pulsion ,une envie ,à un désir pour parler plus joliment . Ce temps là est révolu pour l'homme civilisé , du moins on aimerait le croire .


Aujourd'hui , n'aurait on pas trop tendance à vouloir un ,ou des enfants afin de correspondre à des normes , à répondre à un désir de conformité ,et ceci afin de se sentir considéré et respecté
comme un bon citoyen ? N'aurait-on pas tendance à faire des enfants pour avoir et donner une bonne image de soi , de combler ainsi une certaine mésestime de soi ? L'enfant de deviendrait-il pas
un moyen de combler un manque , de satisfaire un désir égoiste de remplir sa vie personnelle ? En résumé , ne fait on pas des enfants avant tout pour soi ,plutôt que pour la vie , dont on ne
perçoit pas le sens ,et dont on ne voit pas alors l'intérêt d'y sacrifier de son temps .


Personnellement , j'ai trois enfants , et lorsqu'ils ont été conçus , ma femme et moi ne nous sommes pas poser de questions particulières , tant cela nous paraissait naturel et allait dans
l'ordre et la continuité des choses . Nous aimions la vie , malgré ses difficultés, et nous en avions .


Tout ceci pour dire que le danger est très grand de voir l'enfant devenir ,grace à la science et la technologie , un objet que l'on décide d'acquérir afin de satisfaire un désir personnel .Avant
donc de se soucier de l'enfant dans le cadre de la procréation artificielle , il faudrait d'abord s'assurer des réelles motivations de ceux et celles qui font appel à cette technologie , et ceux
qui la proposent .


Quant à l'éducation d'un enfant par deux mamans , ou deux papas ,cela aura certainement des conséquences sur le psychisme de l'enfant , et modifiera donc certains comportements et le
fonctionnement de notre société . Mais n'est-il pas temps de changer le modèle socio-culturel patriarcal en place depuis des millénaires , et dont les résultats sont loin d'être positifs ? Je le
redis , tout dépend des motivations premières et originelles des individus , à eux donc de procéder à une introspection et une auto-analyse de celles-ci , c'est la plus grande difficulté à
surmonter , et connaissant les problèmes qu'ont malheureusement une majorité de personnes , je ne suis guère potimiste .


Le traffic d'enfants existe , des mères porteuses existent depuis logtemps etc ...la procréation artificielle sera inéluctablement utilisée par certains de manière illégale afin de s'enrichir
toujours plus .L' homme n'est pas suffisamment sain d'esprit pour manipuler de tels outils sans les détourner de leur véritable fianilité humaniste . Plus que jamais , nous avançons dans un monde
de plus en plus technologique et technocratique que nous ne maîtrisons absolument pas , car nous ne maîtrisons pas du tout notre façon de penser , et ce paradoxalement en cherchant à le faire ,
en voulant le faire .


 Parce-que l'homme peut faire beaucoup de choses grace à la science et la technologie , il fera beaucoup de ces choses uniquement parce-qu'il peut les faire . Il ne se souciera pas
suffisamment des conséquences de certaines d'entre elles , et il ne voudra pas les envisager  par peur de devoir abandonner certains de ses rêves . L' homme a de l'imagination , c'est
peut-être cela qui le perdra .

caroline k 11/01/2013 20:17


désolée mais pour moi le mariage ce n'est pas que ça ! c'est à la fois symbolique (en toute subjectivité bien sûr) porteur de mythe, d'utopies, d'espérances, de rêves... Donc de ce qui pour moi
donne à la vie son sel, au prix consenti des inévitables désillusions (constructives si l'on veut).

laurence hansen-love 11/01/2013 20:41



OK, je comprends bien cela.. masi en quoi cela  exclut-il mon utopie de mariage à trois...



Coline 11/01/2013 18:09


Tout à fait d'accord, et puis nos parents, les personnes que nous considérons comme telles, sont finalement celles qui nous élèvent, plus que celles qui nous ont conçus si ce ne sont pas les
mêmes.