Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 09:05

 

 

 

 "On est bien forcé de mettre qu’en matière d’élévation morale, l’homme ne peut prétendre se hausser au niveau du plus vil des animaux. Une incapacité fondamentale lui interdit et lui interdira toujours – une tare congénitale, permanente, invétéré,  inextirpable.

 

  Cette tare, c’est le sens moral. L'homme est le seul animal qui le possède. C’est là que réside le secret de sa déchéance. Grâce à son sens moral l’homme est capable de faire le mal.  Le sens moral n’a point autre office, ne saurait remplir d’autres fonctions, car c’est bien la seule à laquelle on le pouvait destiner.  Sans lui l’homme serait inapte au mal, et du coup s’élèvrerait au rang des animaux supérieurs.

(..)

 De quelque côté qu'on l’examine, l’homme nous apparaît comme une mécanique détraquée en permanence : une sorte de British Muséum d’infirmités et de déficiences. Il est continuellement en réparation. Une machine au fonctionnement aussi un certain ne trouverait aucun acquéreur. Autour de sa spécialité suprême – le sens moral – gravitent les infirmités mineures si nombreuses qu’on les pourrait dire innombrables". 

 

 Mark Twain

L’animal au bas de l'échelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mark Twain Contes humoristiques

 

Publié par Lhansen-Love à 06:27 pastedGraphic.png pastedGraphic_1.png

 

Libellés :

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires