Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 18:11

ouragan-sandy.jpg

 

'Le déni américain sur le climat est désespérant" Elizabeth Kolbert (Le New Yorker)

 

http://www.francetvinfo.fr/le-rechauffement-climatique-grand-absent-de-la-presidentielle-americaine_162599.html

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

jipebe29 08/11/2012 17:43


Bonjour


J'ai découvert une liste des méchants scientifiques qui osent douter du dogme du RCA, plusieurs d'entre eux ayant une renommée mondiale. Est-ce encore de la science? Ou du lyssenkisme (sans
goulag....)?


http://www.desmogblog.com/global-warming-denier-database


Kenavo...

jipebe29 07/11/2012 12:41


Bref, je me permets de conclure nos échanges, courtois et sympathiques
malgré nos désaccords.


1) Jai beaucoup de respect pour Hubert Reeves, dont j'ai lu tous les ouvrages de
vulgarisation qui m'ont fait découvrir l'astrophysique. Je sais qu'il a monté une association chargée de protéger la biodiversité. Quelle serait sa position concernant les éoliennes qui
massacrent les chauves-souris, les rapaces et les migrateurs?


Source : http://www.aveniretpatrimoine88.com/


Je déplore sa position en faveur du GIEC, que je ne m’explique pas….Peut-être
considère-t-il que les rapports du GIEC sont utiles pour sa défense de la biodiversité ?


 


2) Quand tous les pouvoirs en place et tous les médias soutiennent de manière
inconditionnelle une thèse scientifique, et procèdent à un lavage de cerveau des citoyens au moyen d’une propagande systématique, quand cette thèse est enseignée dans les établissements scolaires
pour conditionner les jeunes, alors il s’agit d’une nouvelle forme de lyssenkisme, et cette fois elle se situe au niveau mondial… Je considère que ce dogme du RCA est une grave régression
sociétale dont la responsabilité incombe au Grand Machin et à ses satellites (UNEP, OMM).


 


3) Pour finir, une plus ancienne petite synthèse très compréhensible (j’ose
l’espérer….) de votre honorable serviteur.


http://www.rechauffementmediatique.org/wordpress/2010/12/08/problematique-climatique-par-jean-pierre-bardinet/


 


Kenavo


 


 

laurence hansen-love 07/11/2012 17:57


merci pour ces propos courtois en effet et argumentés. (PS. Lyssenko, c'était de l'idéologie, pas de la science. Nuance! Les 97-98¨% des climatologues qui admettent le réchauffement climatiques
sont des idéologues et des propagandistes selon vous? ...)


jipebe29 07/11/2012 01:17


Non, je ne suggère pas qu'on abandonne une théorie contredite par les faits, mais
qu'on la revoie, quitte à abandonner le cœur de cette théorie. D'autant que le passé climatique de la planète montre que jamais le CO2 n'a précédé une augmentation de T, mais que c'est toujours
l'inverse qui s'est produit, lors des cycles de Milankovitch. Je m’étonne donc que le GIEC reste un ardent défenseur de ses modèles. Car il y a nombre d’éminents scientifiques qui ne sont pas
d’accord avec les modèles du GIEC : Lindzen l’un des meilleurs climatologues au monde), Leroux, Courtillot, Svensmark, Gerlich et Tscheuschner (deux physiciens allemands qui ont publié une
étude qui réfute le modèle radiatif du GIEC, en s’appuyant sur les lois connues de la physique)), Judith Curry (climatologue américaine, membre du GIEC), Pielke, Braswell, Shaviv, Spencer,
Kossobokov, Schwartz, Miskolczi, Scafetta, Friis-Christensen, Marsh, Schwartz, Sorokhtin, Scafetta, …


 


Sans oublier le courrier des anciens de la Nasa (scientifiques, astronautes,
ingénieurs) au GISS de Hansen, qui fait partie de la Nasa, pour lui demander de ne plus publier des outrances non prouvées et qui ne reposent sur rien de crédible. Cette notion de consensus pour
les modèles du GIEC est un leurre, car il n’existe pas. Je vous rappelle qu’il y a peu de scientifiques travaillant pour le GIEC, l’essentiel des contributeurs oeuvrant dans le WG2 (conséquences
du RC supposé avéré) et WG3 (moyens pour l’adaptation d’un RC supposé avéré.


 


Le champ d’application des lois de Newton se situe à notre échelle, avec des
vitesses faibles par rapport à celle de la lumière. Celui d’Einstein concerne l’Univers avec les vitesses luminiques et la gravité, et élargit donc les lois de Newton, pas le monde
quantique.


 


Je constate simplement que personne ne parle des travaux des éminents
scientifiques cités plus haut, et que, trop souvent, ils sont traînés dans la boue (par exemple Courtillot). Une telle omerta n’est pas acceptable. Il est statistiquement impossible que 100% des
publications « GIECquement correctes » soient bonnes à 100% et que 100% des publications « GIECquement incorrectes » soient nulles à 100%. Ne parler que des cataclysmes
futurs, toujours plus terribles, faire du « cherry picking » pour tenter de prouver la perfection des modèles numériques, ne jamais fournir aux citoyens les théories alternatives, ni
les données d’observation qui les ferait réfléchir, je ne sais pas comment, vous, une philosophe, appelez cela, mais moi je considère qu’il s’agit de propagande et que l’on est complètement sorti
du domaine de la science. Il n’y a pas d’idéologie climato-sceptique (ce qui ne veut rien dire, car qui pourrait être sceptique du climat – GIECquo sceptique est plus approprié), mais une
idéologie carbocentriste, soutenue par les institutions internationales (ONU, UNEP, OMM, UE, …), les politiques (car cela permet de faire passer des normes contraignantes et de sortir de
nouvelles taxes), les médias (qui ont perdu tout sens critique et qui se complaisent dans le sensationnel, fût-il absurde), et les écologistes radicaux (que je ne confonds pas avec les
écologistes positifs et constructifs. Je crains que vous n’ayez une position plus idéologique que réfléchie.


 


Quant à moi, ingénieur de formation, je croyais aux rapports du GIEC. Mais, comme,
avant Copenhague, nous avons subi une propagande éhontée, j’ai commencé à travailler la question, pendant plusieurs centaines d’heures, avec un frère et une soeur, ingénieurs comme moi. Nous
avons beaucoup échangé (par courriel, entre la Bretagne, l’Aquitaine et le Territoire de Belfort), et nous avons conclu que le GIEC n’est pas crédible en tant que structure scientifique, et que
ses modèles ne permettent pas de refléter le Réel. Je crois que de plus en plus de citoyens, de formation scientifique, non guidés par une idéologie quelconque, et qui publient des commentaires
pertinents sur le Net, en sont arrivés aux mêmes conclusions.


 


Je vous cite Jaworovski, éminent scientifique polonais: "CO2 : The Greatest
Scientific Scandal Of Our Time", titre de sa publication dans la revue EIR Science. Il y montre comment la courbe d'évolution du CO2 a été trafiquée par le GIEC (décalage de 83 ans pour avoir un
raccordement des mesures faites à partir des carottes de glace de l’Antarctique avec les mesures au Mauna Loa depuis 1950), afin que les courbes de T et du CO2 aient la même forme (crosse de
hockey de Mann, dont il a été prouvé qu’elle est fausse).


 

laurence hansen-love 07/11/2012 17:45



 97- 98% des cimatolologues sont d'accord. Ce serait une drôle d'idée d'abandonner le coeur de la théorie en raisons des préjugés de quelques .. personnes isolées


 C'est infiniment improbable.
 Je ne vois pas trop de précédents d'une hypothèse scientifique ayant atteint un tel degré de consensus et qui a été retoquée...



jipebe29 06/11/2012 20:06


J’ai trouvé votre commentaire du texte de Galam assez abscons... pour le
non-philosophe que je suis....


 


Bon, je résume : même si l'on connaît les propriétés d'absorption/émission du
CO2 (qui fait 0,03% de la troposphère), son rôle moteur présumé sur T reste une hypothèse, et c'est au GIEC de la valider. Tant que cela n'est pas fait, tout ce dogme du RCA (Réchauffement
Climatique Anthropique) repose sur du sable. C’est cela le propos de Galam.


 


En physique, quand une théorie est invalidée par un seul fait d'observation,
on la revoit. Au GIEC, jamais. La signature du CO2 est absente en zone tropicale (voir mon topo sur le site Réchauffement Médiatique)? Peu importe, on "efface" ce fait d'observation gênant, et
surtout, aucun média n'en parle, omerta oblige.


 


Les modèles n'ont pas prévu le plateau de T depuis 16 ans? Peu importe, on
commence par masquer ce fait par des acrobaties sémantiques, pour faire croire aux citoyens que le RCA perdure et s’accentue, puis on déclare que la variabilité naturelle (que l'on ne précise
pas...) masque temporairement l'action du CO2.


 


La théorie de Svensmark sur le rôle des rayons cosmique pour la formation des
nuages dérange l'establishment climatique? Ses tests au CERN donnent des premiers résultats en partie positifs? Peu importe, Pachauri, Pdt du GIEC, déclare avec morgue que cette théorie est
"irresponsable", ce qui est absurde et n’est pas digne du Pdt de cet organisme.


 


Le GIEC n'est PAS un organisme scientifique, et son mode de fonctionnement, tout
comme ses statuts "orientés" en font un organisme politique, la science (fausse pour le modèle radiatif) n'étant utilisée que comme alibi. Relisez mon topo sur ce mode de fonctionnement, et lisez
l’ouvrage de Donna Laframboise sur le fonctionnement du GIEC, après une enquête d’investigation qui enrichi l’audit sévère de l’IAC (Inter Academy Council). Si vous êtes une philosophe à l’esprit
ouvert, non asservie au dogme du RCA, qui est soutenu par une
propagande stalinienne, cet ouvrage sera utile  à votre réflexion.


 


Version PDF pour quelques euros (et il n'ya rien de scientifique,
rassurez-vous)


https://www.aplusdownload.com/cgi-bin/apluspro/scripts/apluspro.cgi?action=4&item_number=iap0001&iap0001_qty=1&cd=iocmvjwgc


 



PS : je suis favorable à la lutte contre la vraie pollution, contre la surpêche, contre le massacre des requins et des éléphants, je suis favorable à une écologie positive, constructive, mais pas
à une écologie dictatoriale, et je ne suis pas prêt à gober n'importe quelles manipulations et n’importe quels mensonges


Kenavo (au revoir en breton!)

laurence hansen-love 06/11/2012 21:15



Pour ce qui concerne ma compétence, votre approche de la science est erronée. Il n'est pas exact de dire que quand "la théorie est contredite par un fait, on le revoit". Vous suggérez par là
qu'on l' abandonne. C'est faux; bien des faits contredisent la théorie de Darwin, d'où le néo-darwinisme. La théorie de Darwin n'était pas incorrecte pour autant. mais elle a été complétée et
remaniée. Newton a été contredit sur bien des points (l'espace et le temps n'étaient pas des absolus!) sa théorie n'était pas fausse pour autant. Einstein a été contredit (le déterminisme a été
abandonné pour les micro -particules, alors qu'il y était attaché) sa théorie n'était pas fausse pour autant. Bref, quand un fait (ou plusieurs)contredit une théorie qui, par ailleurs, obtient le
consensus chez les savants, on la retouche, on la remanie, on l' adapte.. On sait cela depuis longtemps, mais c'est Popper qui en a fait l'exposé. Le propre des hypothèses scientifiques est
d'être falsifiable! Inversemement l'idéologie (celle des climato-sceptiques ici par exemple), n'est pas falsifiable. Quoiqu'il arrive, et même si l'écrasante majorité des savants sont d'accord,
aucun fait ne peut invalider leur présupposé(selon laquelle l'homme n'est pas responsable du changement climatique). Claude Allegre est de ce type. Pour moi, je ne suis pas compétente pour juger
les faits, c'est vrai. En revanche je connais de très longue date les savants et les philosophes que je lis, qui sont honnêtes. Eux sont compétents. Et ils sont totalement unanimes, comme par
hasard! (Jared Diamond, Hubert Reeves, JP Dupuy, Edgar Morin, Michel Serres.....)


http://www.iddri.org/Projets/Seminaire-Developpement-durable-et-economie-de-l-environnement/Philosophie-et-changement-climatique


 


 



jipebe29 06/11/2012 19:34


Bonsoir,


Maintenant que vous en savez un peu plus, essayez de lire le papier de Marcel Leroux,qui n'est pas si abscons que cela... même pour une philosophe...


Quant au nombre de cyclones, leur augmentation récente est un mythe. Voyez ces courbes établies en fonction des données d'observation.


http://www.pensee-unique.fr/indicateurs.html#maue