Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 13:41

nietzsche.jpg

 

 

Antéchrist §53

  Le  sang  et le plus mauvais témoin de la vérité

 Que des martyrs prouvent quelque chose  quant à la vérité d’une cause, cela est si peu vrai que je voudrais  nier qu’un martyr eut jamais le moindre rapport avec la  vérité. Dans le ton avec lequel un martyr jette à la tête du monde sa certitude s’exprime déjà  un si bas degré  de rectitude intellectuelle,  une telle stupidité devant le problème « vérité », qu’un martyre ne vaut jamais la peine qu'on le réfute. La vérité n’a rien d'une chose qu’aurait l’un et que l'autre n’aurait pas : à la rigueur, des paysans et des apôtres paysans dans le style de Luther peuvent penser de la sorte sur la vérité.

(…)

« Vérité », le mot tel que l’entend tout prophète, tout sectaire, tout libéral, tout socialiste, tout homme d’église, est la preuve édifiante que nous n’en sommes même pas au commencement de cette discipline de l’esprit, de cette maîtrise de soi sans laquelle on ne peut trouver la moindre vérité, si petite qu’elle soit. – Les martyrs soit dit en passant, furent un grand malheur dans l’histoire : il séduisirent…  Déduire comme font tous les idiots, femme et peuple  compris, qu’une cause pour laquelle un homme accepte la mort (ou même, comme le premier christianisme, qui provoque des épidémies d’envie de mort) doit bien avoir quelque chose pour elle – cette logique fut un frein inouï pour l’examen, pour l’esprit d’examen et la prudence.Les martyrs portèrent  atteinte à la vérité.

(…)

Aujourd'hui la femme est encore à genoux devant une erreur parce qu’on lui a dit que pour elle quelqu'un est mort sur la croix. Est-ce que la croix serait un argument ? – Mais sur toutes ces choses un seul a dit le mot dont depuis des millénaires on aurait eu besoin – – Zarathoustra.

 Ils tracèrent sur le chemin qu’ils suivaient des signes de sang, et leur folie enseignait que la vérité se prouve avec du sang.

 Mais le sang  est le plus mauvais témoin de la vérité ; le sang est un poison qui change la doctrine de la culture en délire, en haine des cœurs.

Et quand on irait traverser le feu pour sa doctrine – qu’est-ce que cela prouve-y les mieux en vérité que notre propre doctrine soit sortie de notre propre brasier.

 

§ 44

Qu'on ne se laisse pas égarer : les grands esprits sont des sceptiques. Zarathustra est un sceptique. La force, la liberté qui naît de la puissance et de la surpuissance de l’esprit, sa preuve est dans le scepticisme. »

 

 Nietzsche

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires