Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 17:27

J'ai vu ce slogan hier à la manif pour tous...

 Il me laisse perplexe..
 C'est une autre manière de dire: l'enfant est un droit pour tous...

 

En d'autres termes: c'est exiger  la transformation d'un droit-iberté ("j'ai le droit de" : nul ne peut me l'interdire ) en droit-créance (droit à l'enfant).
 Or l'enfant-droit-créance implique l'obligation pour  l'Etat  de garantir ce droit de le rendre effectif.


Est-il  bien raisonnable d'exiger cela de l'Etat?

 Est-ce à l'Etat de me fournir sinon un enfant, du moins les moyens médicaux de procréer..
 N'est-ce pas accorder à l'Etat un pouvoir exorbitant?

 Qui fixera l'ordre des priorités, et selon quels critères? Les médecins? Les élus?

oui-oui-oui.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

julien 02/02/2013 03:36


Je partage votre analyse sur le droit creance, mais ne suis pas sur de ce commentaire: "n'est-ce pas accorder a l'Etat un pouvoir exorbitant?".  Le pouvoir de l'Etat n'est-il pas plus grand
quand il est discretionaire (comme c'est le cas par exemple pour l'adoption), que quand le peuple dans son ensemble a un droit opposable a l'Etat qui doit s'y conformer qu'il le veuille ou non a
un moment donne?


 


(pas que cela rende la PMA acceptable ethiquement, je me place juste du point de vue de la relation peuple-etat)


 


PS: clavier qwerty = pas d'accents

laurence hansen-love 03/02/2013 14:08



Merci, mais à ce compte là, pour réduire le pouvoir discrétionnaire de l'Etat, il faudrait l'étendre toujours davantage?


 De plus la question de la procréation est tellement intime: n'est-ce pas par excellence quelque chose qui devrait appartenir à la vie privée .. Que les décisions dans ce domaine
appartiennent à l'Etat pose tout de même un sérieux pb,  non?



cordroch jf 29/01/2013 13:32


Etant pour le respect des différences et l'égalité des droits entre tous les individus , si l'on autorise la P M A pour des couples hétéros ne pouvant pas procréer de manière naturelle , je ne
vois pas pourquoi les couples homos n'auraient pas les mêmes droits . Soit on l'autorise pour tout le monde , soit on l'interdit pour tout le monde . Qui doit décider de cela ? Le peuple par un
reférendum ? Nos dirigeants politiques ? Des scientifiques ? Des philosophes ?


Je serai pour la constitution d'une sorte de comité spécial , composé de représentants de la communauté scientifique , des différentes religions , de philosophes , de sociologues , des
homosexuels , des étudiants , lycéens ,etc ... de représentants de l'ensemble de la société,à part égale , et de les informer le plus complètement possible pendant le temps qu'il faudra de tous
les tenants et aboutissants de la question, de les laisser échanger leurs points de vue , de réfléchir en leur âme et conscience ,et de les faire voter .

cordroch jf 29/01/2013 12:56


Il ne faut pas se faire d'illusions , si l'homme peut le faire ( la P M A ) il le fera , il le fait déjà certainement , comme il a créé l'arme nucléaire et l'a utilisée . C'est plus fort que lui
, il a besoin de se sentir aussi puissant que la nature , de la dominer et de s'y substituer , je l'ai déja dit à plusieurs reprises et je le redis .Quant aux conséquences que cela peut avoir ,
il passera outre quoiqu'il en soit , son besoin est le plus fort .C'est exactement comme un assassin qui sait qu'il risque la peine de mort , son besoin de tuer l'emporte , et il commet l'acte
qui le condamnera .


Bien entendu tout sera encadré et contrôlé ,mais il y aura toujours des individus pour agir en dehors de la légalité , surtout quand il y a une demande qui ne s'embarrasse pas d'autorisations ,
et de l'argent à gagner . L'enfant est donc condamné à devenir un produit que l'on fabrique et commercialise . Ce commerce existe déja , alors autant le contrôler , c'est un argument de ceux qui
sont pour la P M A .


Bien- sur ceux qui désirent des enfants sans pouvoir les concevoir naturellement , et qui réclament donc de pouvoir avoir recours à la P M A sont autant capables d'aimer et d'élever ces
enfants  . La question n'est pas là ,et le problème dépasse le simple bien-être de l'enfant . La question est de savoir si l'homme , l'humanité ,ne dépasse pas certaines limites en voulant
ainsi se substituer au processus du vivant , en risquant de produire l'effet inverse que celui attendu , à savoir exercer le plus grand contrôle possible sur son devenir . Nous avons déja
l'exemple du nucléaire . Faut-il alors priver certaines personnes , de la possibilité d'avoir des enfants au nom de la sauvegarde de l'humanité entière, en évitant que l'enfant ne devienne un
simple objet que l'on peut acheter ? On va me répondre que rien ne dit que cela se passera comme je l'envisage , et que par des lois et leur respect, on sera en mesure d'éviter tout dérapage . Ce
serait là s'aveugler pour ne pas voir la réalité que nous montre le passé , et c'est ce que feront certainement nos différents responsables au nom de l'égalité pour tous .


Certes les valeurs telles l'égalité , la liberté , la justice , etc ...sont fondamentales , mais elles n'ont pas cours dans le processus du vivant , elles ne sont qu'humaines et font que l'homme
, en voulant respecter et faire respecter ces valeurs , est inéluctablement amené à céer un monde artificiel, nécessitant la destruction du monde naturel .

Jonas. 28/01/2013 18:28


Bonjour Laurence 


PMA pour tous est un excellent slogan .


Un enfant pour tous .


Une voiture pour tous.


Un logement pour tous.


Les vacances pour tous.


L' enfant deviendra bientôt  un objet de consommation que l'on peut  choisir et  offrir  en cadeau  selon  ses moyens. 


 


 


 

laurence hansen-love 29/01/2013 18:24



OUi, en effet...