Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 18:51

Lire l'édito du Monde ce soir

 

Alep, un crime d'Etat sans précédent..

 

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/09/12/alep-un-crime-d-etat-sans-precedent_1759067_3232.html

 


 Ca n'interesse personne, mais tant pis, je continue..

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

j f cordroc'h 16/09/2012 08:16


La pluspart des musulmans se révoltant contre l' Amérique et l'Occident le font soit disant pour défendre les valeurs de leur religion .  En réalité ,ce contre quoi ils se révoltent , contre
quoi  ils se battent , n'est pas un ennemi intérieur , Cet ennemi est le même que celui contre lequel se battent également tous les jours chaque individu vivant aux Etats-unis , ou en Europe
, c'est un ennemi intérieur auquel il très difficiel d"accéder , dont on ne peut  connaître la véritable teneur et auquel il faut donc donner une apparence sur laquelle se décharger de
toutes ses peurs , angoisses , frustratons etc ....


Actuellement au Etats-unis et en Europe , l'ennemi responsable de la situation difficile dans laquelle se trouve bon nombre de pays est la finance spéculative avec tous ses représentants ,qui ont
pour unique souçi l'exploitation du besoin des peuples d'avoir recours à des substituts artificiels afin de procurer un sens a leurs existences . Dans les pays islamiques , l'ennemi est la
religion islamique elle-même , avec ses représentants n'ayant d'autres souçi que d'exploiter le même besoin de leurs peuples afin de donner un sens à leurs existences à travers le pouvoir qu'ils
détiennent .


Derrière ces ennemis différents selon les cultures , il y a un ennemi commun qui est le vide laissé par la perte par l'homme des liens fondamentaux avec sa véritable origine , et qui a 
engendré ce besoin de substituts artificiels , variant selon les contextes et les circonstances au sein desquels ils sont trouvés par certains individus parvenant à les imposer à une majorité .


Que ce soit donc en Europe , en Amérique , en Asie , au Moyen-orient , etc ...le problème est le même , c'est un problème concernant l'homme dans sa globalité , mais dont l'innaccessibilité à la
conscience de chacun, rend nécéssaire la fabrication de bouc-émissaires , que certains n'hésitent pas à inventer afin de solutionner dans un premier temps leur propre problème existentiel
.Ensuite tout s'enchaine sans difficulté .


Toutes les religions et idéologies qu'inventent l'homme ne sont donc que des justifications à une existence qui lui échappe totalement depuis qu'il s'est séparé du processus universel du vivant ,
se sentant abandonné  , orphelin de mère ,ayant du s'inventer une histoire , une origine , un père ,etc ... autres que les vrais .


Tout ceci pour dire que les individus , d'ou qu'ils soient et quels qu'ils soient , se trompent tous d'ennemis . Le véritable ennemi est en eux , c'est leur besoin d'ennemi qu'ils doivent
chercher à vaincre et pour cela ils doivent trouver la cause principale de leur frustration existentielle , de laquelle découle toutes les autres frustrations .


Quelle est la chose dans la vie d'un homme ( ici le mâle de l'espèce humaine , car il s'agit de lui ,et non de le femelle) qui lui procure les émotions les plus profondes et dont la réalisation
nécessite une mise à nue , corps et âmes , si l'on veut parvenir à la pleine satisfaction ? Quelle est donc cette chose que toutes les religons veulent soumettre à une morale et dont tous les
pouvoirs artificiels qu'utilise le sexe masculin sont des substituts ? Quelle est cette chose qui ramène inéluctablement l'homme à son origine lorsqu'elle est pratiquée naturellement ? La réponse
s'impose de façon évidente .


On le comprend , on en a pas finit , c'est incroyable comme une toute petite chose , peut être à l'origine de tant de d'histoires et d'une telle Histoire .

Billal 14/09/2012 15:01


Les pays arabes et les musulmans s'indignent quand Ghaza est bombardé par Israël mais quand Al Assad massacre son peuple, les mouvements de contestation dans ces mêmes pays sont ridicules face à
l'ampleur de l'horreur. Serait-il plus difficile d'accepter d'être la victime d'un des notres?