Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 17:17

cynthia-fleury.png

 

Or "une utopie reste une utopie".. donc: la politique (en démocratie) ne peut être que décevante....

Cela tient  à la nature de la démocratie.. qui promet mais ne tient pas ses promesses...

 De plus, en démocratie, le peuple est souverain, les échecs lui sont donc imputables (?)

 

 C'était ce matin sur France culture.. : " la politique peut-elle ne pas être décevante? "

 

http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-l%E2%80%99annee-2012-vue-par-la-philosophie-44-la-politique

 

 

 

 (toutefois,  que penser  de  tant de  ses promesses farfelues , comme interdire les licenciements boursiers, imposer les riches à 75%,  couper en deux les activités boursières, et...  retrouver la croissance!

 

http://www.hansen-love.com/article-fran-ois-hollande-peut-il-imposer-la-croissance-105165263.html)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

cordroch jf 02/02/2013 17:34


Les échecs de la démocratie sont imputables autant au peuple qui attend des élus ce qu'il est incapable de faire par lui-même , qu'aux élus qui exploitent les attendes du peuple en faisant moult
promesses qu'ils savent ne pas pouvoir tenir , mais qui leur servent pour acquérir ,gloire, pouvoir et notoriété .La démocratie est donc une sorte de comédie ,basée sur un consensus qui s'est
établit par lui-même, à partir de la peur de l'ensemble des comédiens , d'admettre leur impuissance face aux problèmes que génère les sociétés du monde civilisé .


J'ai visionné l'émission jusqu'à la moitié , car je n'y trouvai rien de nouveau , tout ce qui y est dit par les différents intervenants , je l'ai déja écrit sur ce blog . Il n'y a donc pas besoin
d'être un spécialiste et un professionnel pour se rendre compte du jeu de dupe qui se déroule sous nos yeux , il suffit d'un peu de bon sens, et de s'observer soi-même . Car que nous le voulions
ou pas , nous participons tous à cette comédie , certains en ont conscience , la majorité croit que cela ne peut être autrement ,et ne cherche donc pas plus loin .


L'homme s'est embarqué dans un processus qu'il croyait pouvoir contrôler en inventant la raison et la rationalité , en voulant ne pas voir que ce qui agissait au plus profond de lui-même
continuait insidieusement à décider des mouvements de fond . De fait , l'homme ne contrôle que le superficiel , l'apparent , et cela lui suffit pour se procurer l'illusion de pouvoir un jour
échapper aux lois du vivant .La démocratie n'est efficace que superficiellement et exige donc un renouvellement permanent de promesses impossibles à tenir .