Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 09:01

 

 

 

 Mark Twain  L’animal au bas de l’échelle  (1897) (Contes  humoristiques,éditions Mercure de France)

 

 

Cupidité, vengeance 

« Je n'ignorais pas que bon nombre de ceux qui ont amassé infiniment plus de millions qu'ils n'en pourraient jamais dépenser en désirent furieusement davantage, et n'hésitent pas à subtiliser la maigre pitance des ignorants et des faibles pour apaiser un moment leur féroce appétit. Je procurai à cent espèces différentes d'animaux sauvages ou domestiques l'occasion d'amasser d'énormes quantités de nourriture - aucun d'eux ne voulut en profiter. Les écureuils, les abeilles et certains oiseaux firent quelques réserves mais s'arrêtèrent dès qu'ils eurent mis de côté leur provision pour l'hiver, et nul argument, honnête ou spécieux, ne put les persuader de prendre le moindre supplément. Afin d'étayer sa réputation chancelante, la fourmi fit semblant d'accumuler des stocks démesurés, mais cela ne prit pas : je connais la fourmi. Toutes ces expériences me convainquirent que l'homme diffère des animaux supérieurs en ce qu'il est d'une avarice sordide, eux non.

Au fil de mes expériences je me persuadai aussi que l'homme est le seul entre tous les animaux qui enfouit au fond de soi les affronts et les outrages, les remâche, attend patiemment son heure, puis se venge. La vengeance, passion des hommes, est inconnue des animaux supérieurs. Les coqs ont un harem, mais comme leurs concubines sont consentantes, personne n'est lésé. Les hommes aussi ont des harems, mais ils se les constituent par la force brutale, et sous le couvert de lois atroces, instituées par eux seuls, sans que la femme ait aucunement droit à la parole. Là encore l'homme est bien moins haut perché que le coq, sur l'échelle des valeurs animales". 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mark Twain Contes humoristiques

 

Publié par Lhansen-Love à 06:27 pastedGraphic.png pastedGraphic_1.png

 

Libellés :

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires