Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 09:27

 le-silence-de-betes.jpg

 

 

A réécouter, si par extraordinaire vous  avez raté ce matin l'émission Répliques :

 

 

 Faut-il-manger-les-animaux.jpg

http://www.franceculture.fr/emission-repliques-culture-humaine-et-cause-animale-2013-02-02

 

Et aussi :

 http://www.philomag.com/blogs/les-carnets-aleatoires-de-lhl/que-reste-t-il-du-propre-de-lhomme

 

El. de Fontenay  raconte que certains imams considérent qu'il existe  une alternative à l'abattage rituel : ce sont les bonnes oeuvres.

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Serge Provost 05/02/2013 01:45


Le propre de l'homme ?  Pour le sujet, le texte et les photos: 


http://noelpecout.blog.lemonde.fr/

cordroch jf 04/02/2013 10:54


L'homme est psychologiquement malade , et il doit impérativement évacuer une surcharge d' agressivité due à sa maladie ( frustration existentielle ) à travers des comportements déviants ,dont
l'un des plus importants à toujours été l'exercice d'une domination de l'animal , dans le cadre plus général de la domination de la nature . Ceux qui participent directement à cette domination (
ex: les toréros )sont à mettre au même niveau que ceux qui assistent au spectacle , car les uns n'existeraient pas sans les autres .


Mais priver l'homme de ces moyens de se libérer de sa surchage d'agressivité , de sa violence, ne résouderait en rien le problème de l'origine de cette violence pathologique ? Peut-être même que
cela l'amènerait à la retourner encore plus qu'il ne le fait déjà, contre lui-même , au moyen de guerres plus fréquentes ,par exemple .


C'est à l'individu de pendre conscience des véritables motivations de ses actes ,en ne se contentant pas des raisons "culturelles" et autres ,que les "autorités" lui fournissent, et qui ne sont
que des paravents servant à cacher une réalité que tout le monde refuse de voir , qui est la maladie dont est atteinte l'humanité consistant en sa dénaturation .

thomas 03/02/2013 15:59


Bien sûr que non. Je veux parler de ceux qui n'ont aucun scrupule à ordonner l'élilmination de leurs ennemis pour être ce qu'ils veulent être ou qui n'ont aucun scrupule d'exiger le
sacrifice de leur peuple pour leurs intérêts ou qui font du sacrifice de sa vie la vertu suprême car il s'ensuivra que ceux qui auront épousé cet idéal n'hésiteront pas à sacrifier les
autres. 


En fait, question de respect. Ce que Finkielkraut aurait pu dire plus explicitement, c'est que le toréador respecte certainement davantage le taureau que d'autres ne respectent  certains
hommes.


Problème, difficile d'en faire évoluer les formes dans la mesure où c'est un combat à mort. Sanglant. Mais le contraire de la corrida, c'est par exemple, un mec qui, à partir d'un écran, pilote
un drone et tire sur un groupe d'hommes lointains, inconnus, virtuels.   


 

laurence hansen-love 03/02/2013 19:01



oui, la je dois dire que je n'approuve aucun de ces "contraires"



thomas 02/02/2013 12:33


Bref, le plus violent, le plus  sanguinaire, n'est pas toujours celui qui se sert d'une épée ou d'une arme à feu.

laurence hansen-love 03/02/2013 14:10



si vous voulez dire qu'il y a des formes de violence plus .. violentes, plus condamnalbes que la corrida.. C'est vrai. Par exemple l'élevage industriel, comme l'a expliqué E. de Fontenay..



thomas 02/02/2013 12:27


En ce qui concerne la corrida (j'ai vu quelques videos dont des accidents) on ne réussira pas à juger du bien et du mal de cette tradition par rapport à d'autres activités. Les jugements
définitifs sont ridicules. La violence est partout (voir vos sujets) et prend d'innombrables formes. Qui est pour la violence ? Personne. Mais tout le monde la pratique, de façon
machinale, coutumière, institutionnelle, indirecte, cachée ou ritualisée.


C'est donc facile de se blanchir en se polarisant sur quelques exemples. (Le terrorisme intellectuel de certains a de quoi effrayer)


Je n'ai pas envie d'aller voir une corrida, mais j'avoue que - excusez si c'est osé - cela aurait une sacrée gueule si un dictateur, un président, un commandant en chef se mettaient en première
ligne dans une guerre qu'ils auraient déclarée. 

laurence hansen-love 03/02/2013 14:09



hum hum.. Hollande allant affronter les isalamistes sabre au clair.. j'ai des doutes...