Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 13:57

Les positions des uns et des autres (au sujet du choix de Charlie Hebdo de souffler sur les braises, et de répondre à une provocation par une autre, et en en rajoutant) sont une parfaite illustration de  l'opposition entre deux éthiques: éthique de conviction et éthique de responsabilité (voir ci-dessous texte Weber).

 

 L'homme de conviction dit: on ne doit pas céder sur les principes, sinon on donne raison aux adversaires : l'intimidation paye! C'est le cas  du caricaturiste tunisien

 " Z" :   "Ils y sont allés fort, mais ils auraient eu tort de rater ça "  (JDD 23 septembre 2012, ibid)). "Ne jamais céder au chantage religieux". Fiat justitia, pereat mundus (que la justice soit même si le monde entier doit en périr)
 En face; l'homme de la responsabilité (tous les politiques en gros, Cohn-Bendit  par exemple) disent : on doit  toujours agir  en prenant en compte les conséquences de nos actes. Si un enfant meurt du fait de la UNE de Charlie Hebdo, les auteurs de caricatures de Charlie Hebdo  auront leur part de responsabilité...
 Notez que Rousseau, que l'on rangerait plutôt du côté des hommes de conviction, a dit:

 

"Le sang d'un seul homme a plus de prix que la liberté de tout le genre humain"
 Autrement dit: on ne doit pas prendre le risque de verser le sang d'un homme, même pour le plus juste et le plus noble de tous les idéaux.
 C'est le point de vue d'un philosophe qui refuse toute violence, toute réponse violente à la violence. Tout comme Socrate. Ne jamais répondre à la violence par la violence: c'est contre productif et ce n'est  pas juste (voir mon cours sur la justice à paraître la semaine prochaine sur lewebpedagogique).

Tout le monde a raison dans cette affaire, donc on peut en débattre sans fin...

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Tom 29/09/2012 04:33


Evidemment la Turqui n'est une démocratie que si l'on ne regarde pas du coté de ses minorités qu'elle continue de traiter avec la même indulgence que la chine ou la Russie ont pour les leurs. En
même temps est-ce une bonne idée de laisser la Turquie se refermer sur elle-même comme on l'a fait ces dernières années, au risque que rien ne change si ce n'est qu'elle commence à rêver à un
nouvel empire ottoman...

Jonas. 23/09/2012 15:52


Bonjour Laurence.


Si les musulmans sont choqués par un film d'un américain et non de l'Etat Américain, s'ils sont froissés par quelques croquis de C.H et non de la France  Pourquoi ne sont -ils pas choqués ni
froissés par 1 275 morts dans les mosquées, hôpitaux, marchés publics, écoles etc pendant le mois " Sacré" du ramadan? Et je ne parle pas de ce qui se passe en Syrie, avec ses 29 000 tués jusqu'à
présent. Parmi ces victimes combien d'enfants ?


 En France depuis 1791 , on ne condamne  plus le blasphème. Cohn Bendit que j'aime bien ,confond ce qui se passe en Allemagne et en France sur le plan de la religion. Lui qui soutient
l'entrée des Turcs dans l'Union devrait aller voir comment sont traités la minorité des Alévis dans ce pays. ( Une minorité de 15 à 20 millions de personnes).