Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 18:29

ceci n'est pas un corrigé, mais quelques pistes..

 

 

Toute croyance est-elle contraire à la raison ?

 Attention : la croyance ce n’est pas la religion !

 I La croyance peut s’opposer  à la raison, en ce sens qu’elle n’en découle pas.

La croyance ne s’appuie ni sur des preuves ni sur des arguments (rationnels).

 Exemple : la superstition, l’horoscope, la peur des fantômes, les  symptômes névrotiques

 La croyance joue un grand rôle dans nos vies (cf texte de Tocqueville mis en ligne il y a deux jours à propos de l’étonnement).
cf aussi  « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas » Pascal : la croyance dépasse la raison sans la contredire.

 II Mais toute croyance n’est pas contraire à la raison

 On peut croire en la raison !  Il le faut même,  car on ne peut prouver par la raison la valeur de la  raison (thèse de Malebranche).

http://hansen-love.blogspot.fr/2007/09/les-chinois-voient-les-mmes-vrits-que.html

On doit croire en la science, on  peut croire en l’humanité, on doit croire dans le  progrès  moral  de l’humanité selon selon Kant

 III Certaines croyances, notamment religieuses, (mais pas seulement) s’opposent à la raison.
 Toute la question est : lesquelles, et pourquoi ?
 Evoquer ici l’obscurantisme, le fanatisme, les croyances dangereuses ou même nihilistes (idéologies extrémistes ou totalitaires, qui sont des  variantes séculières de la  religion, ou de certaines dérives religieuses (cf sectes)  dans  leurs  versions les plus irrationnelles, suicidaires   et négatrice de l’humanité) .
 La croyance s’oppose alors à la raison raisonnable (bon sens) aussi bien que rationnelle (vérités scientifiques et universelles).

Conclusion

 Toute croyance n’est  pas contraire à la raison.  L’homme est un être de croyance autant que de raison.  Mais il   est vrai qu’il est sujet au délire : « homo demens » (Edgar Morin)  autant que homos sapiens.
 La raison n’est malheureusement pas un rempart contre les croyances délirantes, surtout quand elles son idéologiques et politiquement exploitables.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie terminales
commenter cet article

commentaires

Alou 21/06/2012 02:07


"Au secours", cri de l'âme sans rimes du fond d'un abîme infâme.


Au secours madame ! La philosophie ne m'intéresse plus ! Au secours madame ! Je trouve les philosophes trop triste pour moi ! Au secours madame ! Je les trouve trop orgueilleux et trop
masochistes ! Au secours madame ! J'ai perdu l'amour de l'amour de la sagesse ! Au secours madame ! Je ne vois plus où se trouve l'amour dans la sagesse ! Au secours madame ! Je trouve le monde
des philosophes trop patriarcal à tendance misogyne ! Au secours madame ! J'ai l'impression que Platon est mauvais et qu'il a ôté la sagesse aux peuples ! Au secours madame ! La dissertation
philosophique me dégoûte sans que je ne me l'explique ! Au secours madame ! Je me mets à raconter des niaiseries parce que c'est véritablement une douleure acide et déchirante lorsque je me rends
compte que je ne porte plus d'intérêt pour la philo ! Aidez-moi, ce n'est pas une blague, je ne sais pas comment retrouver Philo, mon amour !

laurence hansen-love 23/06/2012 19:41



que puis-je faire pour vous...


lisez Jankélévitch?


Salem:  L'art d'être heureux par gros temps



j f cordroc'h 20/06/2012 09:36


l'origine de la croyance n'est -elle pas l'ignorance eengendrant la peur face à certains phénomènes , et pus généralement face à l'inconnu , l'imprévisible , autrment dit le processus naturel du
vivant . La croyance dans un tel contexte a pour fonction de fournir des explications permettant de limiter l'angoisse face à un monde incompréhensible par manque de connaissances .


La croyance  s' élabore de manière inconsciente à partir de ce qui provoque les émotions les plus fortes , gravant dans la mémoire des images qui ne cesseront de ressurgir dans les rêves de
manière anarchique . La croyance créé donc de l'ordre permettant à l'homme de se situer dans le monde , que cet ordre soit logique ou pas n'a pas ici d'importance .


Dans notre monde actuel , la croyance sert de refuge à ceux ne possédant pas les connaissances suffisantes permettant la compréhension des choses . Il est plus facile de croire que de chercher à
comprendre , surtout lorsque la connaissance oblige à une remise en question de ce que l'on est . Une croyance devient certitude selon la peur , l'angoisse ,que l'on éprouve face à l'inconnu ,
selon donc son besoin de se sentir en sécurité .


Il vaut mieux ne croire en rien , affronter sa peur de l'inconnu que de se réfugier trop précipitamment dans la croyance . Il faut laisser au temps , le temps de faire son oeuvre, en laissant
l'expérience nous apporter les connaissances qui nous permettront la compréhension par nous-mêmes de certaines choses . Pour cela il faut préalablement posséder une certaine confiance en soi .


La croyance n'attend donc pas que l'expérience apporte à l'homme la connaissance qui lui permettrait de s'en passer progressivement . Et  elle devient un moyen pour certains d'imposer leurs
propres croyances dont ils font des vérités , c'est en cela que la croyance peut être dangereuse pour l'homme .


La croyance peut être utile et nécessaire lorsqu'elle se limite à certains individus ,vivant dans un milieu déterminé , et lorsqu'elle ne cherche pas à s'imposer à d'autres .

matthieu rodriguez 19/06/2012 13:21


Il est certain que ce sujet peut facileent tomber dans le hors sujet si l'élève résume la notion de croyance à celle de religion.


Il y a plusieurs sens du mot "croyance". Au sens le plus large, une croyance est un certain état mental qui porte à donner son assentiment à une certaine représentation, ou à porter un jugement
dont la vérité objective n'est pas garantie et qui n'est pas accompagné d'un sentiment subjectif de certitude.


En ce sens, la croyance est synonyme d'opinion ( cf l'allégorie de la caverne de Platon ou bien le premier genre de connaissance de Spinoza dans l'Ethique).


La croyance a aussi un rapport à la religion : il serait habile de la part du bachelier de distinguer la religion de la superstition et de montrer, par exemple, que les grands penseurs
chrétiens ont toujours voulu montrer les racines rationnelles des religions ( cf Pascal et son apologie de la religion chrétienne ou bien St Augustin).


Une question intéressante à soulever, mais qui est peut-être un peu ardue pour des élèves de terminale, est de s'interroger sur la possibilité d'un au-delà de la rationalité : en effet, si la
raison peut rendre compte en amont et en aval de l'expérience mystique, elle ne peut expliquer l'expérience elle-même : Dieu s'éprouve mais ne se prouve pas.


Finalement, à part si nous sommes complètement spinozistes, certaines valeurs trouvent leurs racines dans la croyance et non simplement dans une raison discursive : croire en la raison par
exemple ou bien dans la bonté intrinssèque de l'homme.

laurence hansen-love 19/06/2012 16:44



merci Matthieu!



Tom 18/06/2012 23:47


Après une longue absence, un rapide passage pour dire ceci :
Au fur et à mesure de mes prises de positions j'ai, je pense, largement mérité le staut de "bien-pensant" de la part de Jonas (ne serait-ce que parce que je suis de gauche, parce que la faible
proportion -même si il y en avait malgrè ce qui a pu être dit- de drapeau français à la bastille ne m'a pas ému outre mesure et parce que le printemps arabe ne m'est pas apparu comme une
catastrophe).

Pourtant je condamne l'attitude de ces femmes dont le comportement est tout à fait condamnable. Ceci ne m'empêche pas de penser que, pour autant, le magazine que vous citez a tout autant tort à
mes yeux: si j'allais en Arabie Saoudite et que j'étais une femme ça me poserait problème qu'on m'impose de m'habiller de telle manière (déjà que si dans une église c'est acceptable ça me le
parait beacoup moins dans les lieux saints du Vatican devenus des lieux toursitiques...).

laurence hansen-love 19/06/2012 16:39



bonjour Tom!



Jonas 18/06/2012 20:21


Bonjour Laurence.


Pardonnez-moi de vous racontez un évenement qui s'est produit en France. C'est l AFP qui le rapporte.( Je ne sais pas s' il peut avoir  un lien avec votre sujet)


" Trois femmes saoudiennes ont été interdites d'entrée en France ce lundi ( 11 juin 2012) Refusant d'ôter leur voile intégral lors des contrôles d'entrée sur le territoire, leur identité
 n'a pu être identifiée. Elles ont repris un vol vers le golfe dans la soirée".


Mais cette affaire de ces femmes refoulées par la police de l'Air et des frontières a sucité une polimique en Arabie saoudite. Le quotidien saoudien OKAZ qui n'est pas connu pour ses positions
libérales est revenu sur cette expulsion en prenant la défense des autorités françaises contre les trois femmes hypocrites comme il les désigne.


Car ces femmes  qui ont refusé d'ôter leur burqa devant les policiers pour être identifier , l'avaient pourtant fait pour  faire leur passeport et l'ont fait une deuxième fois pour
faire leurs photos d'identités destinées au Consulat pour l'obtention de leur visa.affirme l'auteur de l'article et il ajoute que leur geste en France est de la pure provocation.


Ces femmes qui qualifient l'Occident de terre infidèle n'ont qu'à faire du tourisme dans leur propre pays ( En France dire cela relève du racisme NdJ) ou au mieux de respecter les lois des pays
visités. Et le journaliste   de rappeler à cet égard que la réciprocité est respectée. Car les Occidentales qui viennent en Arabie saoudite ne peuvent se permettre  de se promener en
débardeur et en petite jupe. Comme elles respectent nos lois , nous devons respecter les leurs". En France nos bien pensant , pensent si je puis dire autrement .


 

laurence hansen-love 18/06/2012 20:53



merci Jonas!