Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 17:29

Article  de Dominique Shnapper (à rapprocher du texte de Montesquieu que j'ai donné à mes élèves de IPESUP en concours blanc, voir post suivant) 

 

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/11/28/l-ecole-vecteur-des-valeurs-de-la-republique_4531373_3224.html

 

"La société démocratique tend à remettre radicalement en cause la légitimité de la tradition" 

 

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans Préparation IEP (sciences-po)
commenter cet article

commentaires

dans les parages 04/01/2015 19:22


je l'ai pas encore acquis mais vu les extraits que j'ai lu je le placerais volontier à coté de mon edition de l'Histoire de la Philosophie d'Emile Brehier qui se lit comme un roman ...


et oui, le questionnement philosophique fait parti, je l'espère, des curiosités que j'ai transmis à mes enfants avec le questionnement scientifique.

Dr Hansen 03/01/2015 23:32


je suis bien d'accord c'est l'empathie et je rajoute la capacité à la résilience qui sont fondamentaux pour survivre et vivre dans notre societé


je n'atends pas que l'ecole apporte tout et je contribue aussi à eveiller leur curiosité et leur capacité à s'interrroger sur leur environnement - notamment à prendre en compte le contexte de
toute chose - afin qu'il et elles retirent (j'ai oublié de dire que moi aussi j'eleve 3 filles et 1 garçon) le maximum de ce que peut leur apporter le systeme educatif scolaire et universitaire.


Ce qui m'interpelle et me pose probleme est que l'école au lieu de reconnaitre et de valoriser les capcacités individuelles redactionelles par exemple - sans pour autant penaliser ceux qui ne les
ont pas - semble vouloir au contriare devaloriser ceux et celles qui cherchent à aller  plus loin.


il en resulte l'impression d'un nivelement par le bas au lieu d'une emulation vers le haut.


c'est comme si l'eloquence et le goût de la rhetoriques devenaient des contre-modeles ...


c'est regrettable car il s'agit à mon sens d'une regression


on tend a confondre l'Egalité du tryptique republicain avec une homogeneisation des competences pour preserver une cohesion sociale alors que cette egalité fait reference à l'egalité devant la
Loi et que c'est la totalité du tryptique liberté-egalité-fraternité qui a la vocation a permettre la cohesion sociale


en rappelant qu'il s'agit de la Liberté de culte, de circulation et de commerce, l'egalité devant la loi et la fraternité entre tous les français ...


L'ecole republicaine devrait rappeler ces fondamentaux lors de sa mission de former les citoyens


me trompè-je?


 

laurence hansen-love 04/01/2015 18:32



Pour éveiller la curiosité , je place la philosophie en première ligne .. pas vous? Au fait, avez-vous lu ( ou entendu parlé  de) mon dernier livre (La philosophie comme un roman?) 


A bientôt LHL



cordroc'h jf 05/12/2014 09:55


Il est évident que si l'on attend trop de l'école quant à faire de nos enfants des êtres les plus intelligents , on risque d'être déçu . Ce n'est pas l'intelligence qui manque à nos enfants et ce
n'est pas que l'intelligence qui font d'eux des êtres responsables et conscients d'eux_mêmes et des autres .Ce n'est donc pas que de l'intelligence que dépend l'harmonie entres les individus
d'origines et de cultures différentes au sein de nos sociétés ,mais aussi de la capacité à l'empathie provenant d'une certaine sensibilité, que seule la relation enfants-parents ,et plus
précisément ,enfant-mère , est apte à développer .


L'enseignement scolaire n'est là que pour nourrir la curiosité ,l'envie de savoir ,de découvrir etc ...Il ne peut remplacer la fonction fondamentale de la relation parents-enfants ,qui elle,,
 prépare le terrain ,le fertilise afin que ce qui est semé prenne bien racine .


personnellement je n'ai jamais attendu de l'école qu"elle apporte à mes filles le maximum de connaissances . J'ai toujours préféré faire en sorte qu'elles disposent de la plus grande sensibilité
possible , la plus granse liberté d'esprit , et aujourd'hui elles sont les plus heureuses à tout point de vue . Mon ainée est en neuvième année de médecine sans avoir redoublé une seule fois , ma
deuxième sera professeur des écoles l'année prochaine ,et ma troisième ,après deux années de fac de sport, a décidé de devenir infirmière et elle s'éclate pleinement en première année .Comme quoi
,il est parfaitement possible de "réussir" sans tout attendre et exiger des institutions et en étant d'un milieu modeste .

Dr Hansen 01/12/2014 22:15


le malaise ou la crise va plus loin me semble-t-il


ma fille Ambre-océane, en classe de premiere S, vient de se faire penalisée par son professeur de français pour deux raisons :


elle a utilisé des relatives dans ses phrases. cela c'est traduit par "si tu reecris ton texte en supprimant toutes les relatives alors ta note passera de 9/20 à 13/20"


autre initiative sanctionnée, l'usage du terme "Catharsis" souligné avec pint d'interrogation. Je confirme que l'usage etait grammaticalement et semantiquement pertinent.


bref c'est l'un des nombreux exemple du triomphe de la mediocrité qui semble prevlaoir dans notre société.


vouloir s'elever intllectuellement, et pire, vouloir elever intellectuellement les autres, devient sanctionable quand ça ne devient pas purement et simplement une agression 

laurence hansen-love 02/12/2014 18:58



je ne comprends pas... c'est invraisemblable..