Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 21:12

 

 

 Une démocratie rêvée?

 

 Voire:

 

En ce qui concerne les droits de l'homme:

 

http://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/201201/22/01-4488236-cuba-venezuela-mexique-droits-de-lhomme-bafoues.php

 

En ce qui concerne l'économie:

 

http://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/venezuela

 

En ce qui concerne la sécurité:

 

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique/venezuela-record-de-criminalite-en-2011_1066364.html

 

http://www.france24.com/fr/20120828-explosion-une-raffinerie-venezuela-installations-question

 

Et la politique étrangère:

 

http://www.lepoint.fr/monde/chavez-recoit-son-frere-ahmadinejad-en-pleine-crise-entre-l-iran-et-les-usa-09-01-2012-1417103_24.php

 

 

 C'est un pays qui est riche, qui est dirigé d'une main de fer par un homme d'Etat assez génial (dans son genre) mais pas d'Etat (à proprement parler) d' où l'absence ahurissante d'ordre public (police et justice)...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

Flavien 30/08/2012 17:25


Je ne parle pas des questions des sécurité, mais de la question politique et des droits de l'homme. Il me semble qu'il peut y avoir de l'insécurité dans une démocratie, puisqu'il ne s'agit pas là
d'une violence d'État. Concernant le critère de Bachar El-Hassad, il me paraît peu pertinent : des pays démocratiques comme la France l'ont accueilli pendant des années pour des raisons que l'on
peut imaginer pragmatiques (intérêts économiques, par exemple) tout en connaissant la réalité de la nature du régime politique duquel il était à la tête. Pourquoi Chavez ne pourrait-il pas
l'accueilllir pour des raisons tout aussi pragmatiques ? (Peut-être n'est-ce pas le cas, mais la question mérite d'être posée, je crois.)


Donc si je vous comprends bien, les positions de Mélenchon s'expliqueraient par un aveuglement de sa part ? Un aveuglement alors qu'une grande partie de l'opinion française pense le contraire
(donc qui ne pourra lui servir électoralement)… Ça reste très flou pour moi, d'autant que Mélenchon me semble être quelqu'un de particulièrement structuré intellectuellement.


Quant aux possibles divergences des informations, ce n'était qu'une hypothèse, pas du tout une affirmation. Elle m'est venue quand je suis allé lire une presse plus « indépendante », à l'image du
Monde diplomatique, qui a une vision qui se rapproche de celle de Mélenchon sur ces questions (vous me direz, la personne d'Ignacio Ramonet est relativement controversée aussi, dans son genre).


En tout cas, merci de prendre le temps de répondre à mes interrogations.

laurence hansen-love 30/08/2012 21:31



La sécurité, c'est le premier des droits de l'homme!!!!!!!


 On ne trouve pas de pays démocratique comptabilisant 20000 assassinats  par an C'est impensable! Les morts de Marseille sont un scandale, mais cela reste extrêmement marginal
en France


Ensuite la passion de Chavez pour se frères dictateurs n'a rien à voir avec les compromissions d'un Sarkozy ou autres, pour raisons de gros sous..


Ensuite il nous arrive de changer d'avis sur Kadhafi ou Al-Assad. Chavez est d'une remarquable constance! Tout comme son ami Poutine!


 Quant au monde diplomatique... enfin passons ("indépendante?" pas indépendante d'une idéologie bétonnée depuis la nuit des temps!) 



Flavien 29/08/2012 23:06


La question que je me pose, c'est que si la réalité vénézuelienne est telle que vous la décrivez — je n'en sais absolument rien et on ne sait pas trop si les infos que l'on a sont dignes
d'intérêt ou pas —, pourquoi Mélenchon clamerait si ouvertement ses liens étroits avec Chavez (ou son admiration pour Cuba) ? J'avais aussi l'image du Vénézuela que vous évoquez, mais je dois
avouer que son comportement me fait me poser des questions. Pourquoi prend-il ce risque ? Il me semble que dans l'opinion française, le Vénézuela n'a pas une image excellente… C'est un paradoxe
que j'aimerais résoudre.


Si vous avez un élément de réponse, j'en serais ravi… car je dois dire que c'est une question qui m'intrigue beaucoup.

laurence hansen-love 30/08/2012 10:56



Mais enfin Flavien, l'absence de sécurité au Vénézuela ne relève pas de l'info idéologique et contestable. Tous les voyageurs savent que l'on ne peut pas circuler dans Caracas à pied la
nuit, et même le jour, qu'il ne faut pas se promener avec des bijoux... c'est la première chose que l'on vous dit quand on arrive là bas...
Ensuite quand vous voyez les quartiers résidentiels avant les maisons des riches hérissées de barbelés et de tessons  de bouteille, cela en dit assez long sur l'amabiance générale.
 Quant aux descentes de brigands dans les hôtels des îles touristiques pour dévaliser les coffres-forts.. il faut le voir pour le croire. C'est vraiment le far-west parfois.. 
Mélenchon n'a rien vu de tel évidemment!


Il se raccroche à  l'un des derniers modèles de révolution à visage humain.. C'est une fiction, mais on comprend qu'il y tienne! Le Vénézuela vu de très très loin, comme autrefois l'URSS ou
la Chine. Rien de nouveau sous le soleil.


Si Chavez était un démocrate, il ne soutiendrait pas Al-Assad.


Chavez est un habile politicien qui s'est fait attribuer les pleins pouvoirs et peut maintenant modifier la constitution par décret.