Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 16:14

Merci à jC Monod dont je reproduis  ci dessous le texre d'exprimer au mieux ma consternation

 

 

L'inoxydable Alain Badiou, qui présente encore la révolution culturelle maoïste et ses millions de morts comme la sympathique répétition générale de l'avènement de "l'Idée communiste" dont il est l'héroïque tenant, fustige donc dans "Le Monde" les masses stupides et forcément islamophobes qui ont manifesté leur émotion après les attentats de "Charlie" et de l'Hyper Casher, crache au passage sur "Charlie" considéré comme un auxiliaire de police (si si, lisez l'article) et (pourquoi pas?) sur Voltaire qui a méchamment moqué la sublime Pucelle d'Orléans, et auquel il dit préférer Rousseau (merci pour cette information capitale, cher Alain). Islamisme? Connais pas ! les assassins n'étaient à la rigueur que des "fascistes" (traumatisés depuis leur prime enfance par les contrôles au faciès et par les interventions - "islamophobes"? allez comprendre! - au Kosovo et en Bosnie); toute critique de l'islamisme est visiblement de l'ordre du (néo)colonialisme ou de l'écran de fumée du "capitalo-parlementarisme" pour Badiou et l'antisémitisme n'a pas lieu d'être mentionné car le "nom juif" est, comme on sait, intrinsèquement idéologique, donc motus et bouche cousue. Consolons-nous : Badiou a toujours dit que la réalité n'avait aucune importance, seul compte son propre "fantasme de l'événement", et il le prouve !

 

 

J’aime ·  Jean-Claude Monod sur Linkedin

Partager cet article

Published by laurence hansen-love
commenter cet article

commentaires

Jonas 30/01/2015 17:24


Bonjour Laurence,


Monsieur Alain Badiou est un coutumier pour   travestir la réalité. N'a-t-il pas été un  de ceux  qui ont tressé  des courrones   aux  Khmers rouges, avec  
deux millions de morts  en final ? 


Le directeur du quotidien londonien de langue arabe -  Asharq Al-Awsat- Abderrahman Al-Rashed,  répond indirectement à ceux comme Badiou qui restent avec des écailles devant les yeux.
 


>. 


Badou et quelques autres sont des "justificateurs" qui refusent r-de voir la réalité telle qu'elle est. 


Même le chef du Hezbollah,  Hassan Nasrallah, peut déclarer  à Beyrouth :

laurence hansen-love 31/01/2015 11:04



merci Jonas !



Présentation

  • : Hansen- love over-blog
  • Hansen- love  over-blog
  • : Professeur de philosophie, à IPESUP. Directrice de collection chez Belin et chez Hatier.Co-auteur de : Philosophie,anthologie (Belin) et Philosophie de A à Z (Hatier). Auteur de : "Cours particulier de philosophie" et "La philosophie comme un roman" (Hermann)
  • Contact

Recherche