Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 13:42
Alerte urgence Hubert Reeves
  • En saccageant cet écosystème à un rythme effréné, en continuant a vivre avec l'injonction biblique d'une domination de l'homme sur une nature à notre service, nous réduisons considérablement nos chances de conserver une « vie vivable ». C'est la survie même de l'espèce humaine qui est aujourd'hui en jeu, avec le risque qu'elle disparaisse. L'urgence est extrême. » 

 

(Sur l’espèce humaine) « Nous sommes aussi l’espèce la plus destructrice qui soit, salle qui pourrait avoir éliminé la moitié des autres d'ici à la fin du siècle. Les tortues, elles, ont traversé 200 millions d’années. 

 

 

( Sur la disparition de l'environnement des débats de la campagne présidentielle)

 « Je pense que l'électoralisme passe avant le bien public. Le thème de l'écologie n'est pas assez porteur. Autant le chômage peut nous toucher autant la perte de biodiversité passe quasi inaperçue. La diminution du nombre de vers de terre, que j’évoquais, ne fait pas la Une des journaux. Il faudrait pour cela qu'elle génère des catastrophes » 

 Le JJD 8 janvier 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

jf cordroc'h 08/01/2017 18:52

On peut comprendre que l'écologie ne soit pas le souci majeur de personnes travaillant dur pour ne gagner qu'à peine le smig et qui ont une famille à entretenir .L'écologie est donc une affaire de privilégiés qui ont le temps et l'argent ,de réfléchir à ces problèmes et d'avoir une vision plus à long terme . Ajoutons que ce ne sont pas les personnes les moins aisées qui polluent le plus ,et quant à celles qui roulent en vieilles voitures plus polluantes ,c'est qu'elles ne peuvent faire autrement , contrairement à celles qui roulent en 4x4 ou autres grosses berlines .

Au regard du comportement de l'Homme ,on peut se poser la question de savoir si son intelligence ne serait pas totalement inadapté au processus général du vivant ,et que de fait ,il était condamné à disparaître par auto-destruction ,en utilisant cette intelligence comme il a commencé à le faire lorsqu'il s'est mis en tête de dominer la nature .

Si l'Homme était capable de se satisfaire de la simple et naturelle satisfaction de ses différents besoins vitaux ,et notamment du besoin sexuel ,cause des plus nombreuse frustrations et donc du mal être des individus ,l'écologie n'existerait pas .Je rappelle que c'est la nécessité pour l'Homme d'avoir recours à des substituts artificiels compensateurs, afin de se procurer des émotions et des sensations ,qui est à l'origine de notre civilisation si destructrice de la nature et si autodestructrice .