Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 11:20

Je remercie mon cher ami Ladislas qui m'autorise à recopier et publier cette intervention dans nos débats FB. Ladislas est philosophe  et vit à Kampala :

 

"Il y a dictature et dictature. Celle qui fait oublier au peuple les jougs subits et fait que ce dernier la qualifie plutôt de « discipline » nécessaire est celle qui fait passer ce peuple de la pauvreté a l’émergence économique suivant des principes inviolables, pourtant, très durs. Les régimes autoritaires ont été plus efficaces pour éliminer l’extrême pauvreté. Parmi les meilleures « démocraties » recensées dans les pays en développement (Inde, Costa Rica, Venezuela, Botswana, Jamaïque, Philippines, Sri Lanka), aucune n’a fait mieux que Taiwan, Hong-Kong et la Corée du Sud par exemple. Taiwan a été sous loi martiale de 1949 à 1987, période qui a vu le massacre et la répression des pro-communistes. Dans le langage libéral, ce n’était donc pas un « État de droit ». C’est de 1986 que date le premier parti d’opposition alors que la première élection du président par suffrage universel a été organisée en 1996. Depuis 1949 jusqu’à aujourd’hui, si l’on excepte la période 2000-2008, il a été dirigé par le Kuomintang. A sa mort en 1975, Chiang Kai-chek, son leader historique, s’est fait succéder par son fils (Chiang Ching-kuo) à la tête du Kuomintang puis à la présidence (1978-1988). Chiang Ching-kuo s’est fait succéder lui-même par son vice-président (Lee Teng-hui, 1988-2000). La Corée du Sud a entamé son industrialisation sous le règne sanglant du général Park Chung-hee (1961-1979). Dès 1972, Park a suspendu la constitution en vigueur et adopté une nouvelle constitution qui lui conférait de facto la présidence à vie. Sous son ère, le PIB par habitant de la Corée du Sud a été multiplié par trois…. Singapour a été dirigé par le même premier ministre de 1959 à 1990. Il s’agit de Lee Kuan Yew, celui que l’on s’accorde à considérer comme le père fondateur de la modernité singapourienne. Avec le People’s Action Party, il a réussi l’exploit de remporter toutes les élections auxquelles il a participé. Sur le plan économique, le PIB par habitant de Singapour est passé en termes constants de 2251 dollars en 1960 à un peu plus de 15 mille dollars en 1990. Sous son règne, le régime politique singapourien n’était pas celui d’un parti unique mais il fonctionnait en pratique comme tel. Entre 1990 et 2005, Lee Kuan Yew avait le titre de « ministre sénior ». Avec l’arrivée de son fils Lee Hsien Loong (un ancien militaire) au poste de premier ministre, il a occupé jusqu’en 2011 le titre de « mentor du ministre ». Avec Mahathir bin Mohammad (premier ministre de la Malaisie de 1981 à 2003, période durant laquelle le PIB par habitant malaysien a doublé), Lee Kuan Yew est l’un des défenseurs les plus connus de la thèse des « valeurs asiatiques ». Depuis 1949 tout au moins la Chine est un régime de parti unique. Le langage libéral décrit son gouvernement comme une « dictature ». Pourtant, c’est la success story la plus extraordinaire de l’histoire du capitalisme. Durant ces trois dernières décennies, la Chine a fait sortir de la pauvreté près d’un demi-milliard de personnes (soit une population qui avoisine celle de l’Union européenne). Elle dispose de la classe moyenne la plus large du monde. De nos jours, c’est la seconde puissance mondiale. Si l’on en croit la plupart des projections, elle devrait ravir la première place aux États-Unis dans les deux décennies à venir. Il importe de signaler que même les pays asiatiques décrits comme des « démocraties » ont fait montre de cette latitude dynastique. En Indonésie, pays de « démocratie dirigée » au temps de Sukarno et que l’on décrit maintenant comme la plus grande démocratie du monde musulman, le Golkar party, avec l’œil bienveillant des militaires, a assumé quasiment le rôle de parti unique, remportant toutes les élections entre 1977 et 1997. Au Japon, on retrouve la même configuration avec le Liberal Democratic Party - qui a régné de manière continue entre 1955 et 2009 (sauf un intermède en 1993 qui en durée totalise moins d’un an). Voila, maman !!!"

 

Ladislas Katsuba Kinyali

 

 

Pensez-vous,  cher  Ladislas, que les démocraties sont un luxe pour les riches?

 

 

 Pouvez-vous préciser pour nos lecteurs qui vous êtes et depuis où vous nous suivez?

 

 

 

 

Ladislas Katsuba KinyaliCENI · Ami(e) depuis janvier 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love
commenter cet article

commentaires

Jonas 10/12/2016 07:46

Vous êtes nuancée selon votre humeur du jour.
C'est bien vous qui avait comparez Trump à Hitler bien avant sa prise de pouvoir.
En effet , le Maroc par rapport aux autres pays arabo-musulmans , est un pays plus tolérant, mais vous devriez demander ce que représente le" Makhzen " pour celles et ceux qui ne sont pas d'accord avec la ligne politique du pouvoir ou qui osent critiquer la personne du roi, bien que le gouvernement soit dirigé par un islamiste. Benkirane connait parfaitement les lignes rouges à ne pas dépasser. et je ne parle même pas de la religion dont le roi est " Commandeur des croyants .

laurence hansen-love 10/12/2016 12:37

en fait je pense que le fait que le roi soit commandant des croyants au Maroc n'est ps une mauvaise chose, cela conduit ) encadrer quleque peu le radicalisme extrême, c'est tout de même mieux que l'Afghanistan ou l'iran.. J'ai comparé Trump à Htiler? Me souviens plus..

Jonas 09/12/2016 09:02

Laurence ,
Vous qui êtes féministe, avez-vous vu le reportage de France 2, montrant des femmes indésirables dans certains cafés du 93? Clémentine H. trouvera certainement une excuse pour justifier cela.

laurence hansen-love 13/12/2016 09:15

on peut peut-être tout de même établir des distinctions, Je crois que je préfèrerai vivre au Maroc que en Arabie Saoudite si j'avais le choix..

Jonas 13/12/2016 08:45

Bonjour Laurence ,
Le Maroc , grâce au " commandeur de croyants" est plus tolérant que les autres pays de l'islam que vous avez cité. Cependant , il y a des lignes rouges.
C'est vous qui avez signalé dans un de vos blogs le cas du film " Much Loved " sur la prostitution dans ce pays. où la jeune actrice Loubna Abidar pour avoir eu un rôle dans ce film est obligé de fuir son pays,sans parler du film (Son of God ) sur la vie de Jésus , là aussi les acteurs sont menacés de mort sans parler du cas des homosexuels et les persécutions qu'ils subissent et les poursuites des Organisations des droits de l'homme
http://www.amdh.org.ma/fr.
Cessez de regarder les pays arabo-musulmans ou musulmans avec vos lunettes occidentales et demandez aux chrétiens de ces pays ce qu'ils pensent de leur situation et du nouveau slogan idiot " vivre ensemble " . très facile en occident.

Jonas 07/12/2016 18:45

Réponse a Ladislas Katsuba Kinyali.
Une dictature est une dictature c-à-d un système politique où le pouvoir absolu est entre les mains d'un seul homme ou d'un petit groupe en tant que représentant d'un parti unique, qui supprime toutes les libertés, comme dans la majorité des pays Arabo-musulmans et Africains.

Votre pays , l'Ouganda a était dirigé pendant presque une décennie par Idi Amine Dada, je ne pense pas , qu'en tant que dictateur il ait laissé un pays prospère lors de sa fuite en Arabie Saoudite.
Par ailleurs l'Inde a toujours été un pays démocratique , grâce à Nehru qui a su prendre ce qu'il considérait bon dans le système de la Grande-Bretagne, pays démocratique en le fondant avec les valeurs Hindouistes. Ce que ni les pays arabo-musulmans , ni Africains n'ont su faire par manque d'intelligence politique.
L'Indonésie qui est le premier pays à majorité musulmane , sous la dictature de Soekarno a massacré dans les années 60 entre 800 000 à un million de ses compatriotes avant d'être devancé par le général Suharto, un autre dictateur. ce qui est loin de faire de ce pays une démocratie au sens occidental.
La Malaisie , pays musulman qui applique la prison pour tout malaisien qui change de religion , a certes fait d'énorme progrès dans le domaine économique , mais il reste un pays dont la population est très pauvre. C'est le dictature Mahatir alors Premier Ministre , un peu éblouit par sa réussite économique momentanée qui avait osé déclarer , a son peuple "de refuser la démocratie de type occidental qui se traduit disait-il par des effets négatifs , tels que décadence morale , homosexualité , famille homoparentale , déclin économique." Quelques mois après , cette sortie du dictateur , beaucoup de ses proches ont été pris en flagrant délit de corruption et de frasques sexuelles et homosexuelles, dont un ministre.
Oui, les pays comme la Corée du Sud , Hong-Kong- Taïwan ont connu la dictature , mais ont fini par se démocratiser. Or les pays Arabo-musulmans et musulmans non Arabes comme Africains non seulement ont connu et connaissent encore des dictatures mais sont parmi les derniers dans les classements internationaux et en retard dans beaucoup de domaines Ce ne sont pas les immigrés Japonais, Coréens du Sud , Taïwanais etc qui fuient leur pays au péril de leur vie , mais bien les ressortissants des pays arabo-musulmans et africains qui vivent sous les dictatures qui viennent se réfugier en Occident.
Ce sont les pays Occidentaux avec le Japon qui aident le plus les pays-arabo-musulmans et Africains vivant dans la misère et la pauvreté , et non la Chine , la Russie , l'Arabie Saoudite et les autres Emirats et moins encore les pays Africains.
Ladislas Katsura Kinyali, vous devriez réfléchir et vous poser , quelques questions: Pourquoi tant et tant d'Africains cherchent à fuir leur pays pour venir s'installer en Occident? Pourquoi ne vont-ils pas en Chine ? Demandez à ceux de vos amis Africains installer en Chine , comment sont -ils traités dans ce pays? Sont-ils soignés et pris en charge comme en Occident?

laurence hansen-love 08/12/2016 10:25

Jonas, je ne crois pas que le propos de Ladislas était de défendre le bien -fondé des dictatures..

ladislas katsuba kinyali 07/12/2016 11:52

www.ladislaskinyali.over-blog.net

laurence hansen-love 09/12/2016 14:41

on peut peut-être nuancer ..C'est ce que fait Ladislas me semble-t-il.. Par exemple le Maroc, c'est mieux que la Syrie de Assad ou encore l'Iran..

Jonas 09/12/2016 08:53

Mais le fait de faire une différence entre les dictatures revient à apprécier certaines par rapport à d'autres.
Or une dictature est une dictature et doit être condamnée . Je cite :
> et il ajoute , Malaisie, Indonésie, A part l'Inde votre cher ami Ladislas , devrait savoir que les dictatures , pillent leur pays et achètent le peuple par des subventions , en les poussant à la consommation tout en se lançant dans des travaux d'infrastructures inutiles afin d' augmenter PIB. Le Venezuela , l'Angola, l'Algérie ( ce dernier pays a construit depuis son indépendance , presque une mosquée par jour dont celle grandiose qui verra le jour à Alger, alors que le pays manque de logements, d'hôpitaux , d'école etc) , quant à la Chine , quand l'Etat prendra un peu en charge les soins les millions de miséreux , ses réserves de devises exploseront.
Sur le plan économique, les chiffres fournis par les dictatures doivent être pris avec précaution, car c'est l'Etat et ses apparatchiks qui les donnent.
Voyez la situation économique du Venezuela de Maduro de l'Algérie, de l'Egypte , de la Tunisie du Sri Lanka etc. Les dictatures font illusions.
Bonne journée.

Présentation

  • : Hansen- love over-blog
  • Hansen- love  over-blog
  • : Professeur de philosophie, à IPESUP. Directrice de collection chez Belin et chez Hatier.Co-auteur de : Philosophie,anthologie (Belin) et Philosophie de A à Z (Hatier). Auteur de : "Cours particulier de philosophie" et "La philosophie comme un roman" (Hermann)
  • Contact

Recherche