Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 16:39

 

Si la politique n'est rien d'autre qu'un rapport de force, si les lois ne sont qu’une imposture au service des puissants (« Et l’on voit partout le fort armé contre le faible du redoutable pouvoir des lois » Rousseau ), on ne peut que donner raison à  Thrasimaque :

 

« Au fond, la justice n'est pour le dominé que le fait de concourir au bien d'un autre. Celui qui respecte ses contrats et s’acquitte de ses  contributions n'est que le dindon de la farce.

 Lorsque Socrate  demande à Thrasimaque (République, 1)  si  la justice est un vice  à ses yeux, il choisit donc plutôt de la définir comme une noble naïveté, alors que agir injustement relève de la prudence, de la sagesse et de la vertu»

 

 

 

Éloges de l’injustice, Céline Spector, p. 48.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires