Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 12:22

 La morale c’est le scrupule.

C’est le fait de se demander à chaque occasion: « Le principe sur lequel je me règle conviendrait-il potentiellement à l’humanité tout entière? «
 ( « Agis toujours selon la maxime qui puisse faire que tu veuilles  en même temps qu’elle devienne une loi universelle » Kant)


  De ce point de vue, le principe selon lequel : « Ce qui est plébiscité par une majorité x à l’instant t en tant que BIEN doit être légitimement imposé  à la  minorité qui conçoit le BIEN autrement »   est insoutenable. Ce principe, qui est une perversion de la règle démocratique (la loi est l’acte de la volonté générale et non de la règle de la  majorité) signifie en fait que le droit procède de la force, comme l’expliquait Calliclès à Socrate dans le Gorgias. La majorité est la plus forte (c’est un  fait) donc elle peut  (= elle a donc le droit) d’imposer sa conception du bien et du mal à la minorité qui est d’un point de vue opposé.

Le droit découle de la force (voyez le texte de Pascal à ce sujet). Beaucoup d’acteurs politiques pensent  ainsi  (cf le « Poutine est incontournable »), il faut l’avouer.

 Mais pour quelqu’un qui tente de réfléchir en termes de morale, l’idée selon laquelle «  est moral, ou bien même est juste,  ce que une majorité tient pour tel » … est le comble de...  l’ amoralisme… C'est la loi du plus fort comme fondement du droit !

A ce compte-là,  ce que plébiscitaient les allemands dans les années 30, ou les orientations de Trump ou de ses électeurs (non majoritaires mais « forts » en ce moment ) aujourd’hui (« dehors les musulmans, non à l’ avortement, vive le port d’armes, non à la transition énergétique, oui à Wall street ») est un modèle de moralité !

 

 

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

cordroc'h jf 23/11/2016 09:40

La morale est devenue nécessaire dès que des individus se sont retrouvés en grand nombre, à vivre à l'intérieure de cités .Individus ayant préalablement été déracinés ,ayant donc perdu les liens culturels les reliant à leur environnement habituel .Il fallait à ceux qui tiraient profit de la cité contrôler ces individus en les soumettant à des règles de manière à pouvoir maintenir leurs profits divers .C'est donc ceux qui occupaient les positions les plus élevées , culturellement ,socialement et économiquement qui ont créé la morale ,et plus généralement les lois et tout ce qui va avec .
Le but des dominants étaient avant tout de maintenir leur domination , et afin de faire accepter leurs lois et morale à la majorité des citoyens de la cité , ils prétendaient agir ainsi dans l'intérêt de la collectivité . Il en est toujours ainsi ,et in en sera toujours ainsi tant que les individus ne reconstitueront pas certains liens fondamentaux avec le vivant , qui seuls peuvent apporter à l'individu la plénitude et la confiance en soi qui leur font défaut , et qu'ils doivent combler en attendant que d'autres leur donnent ce qu'il faut pour cela .Je le redis ici , notre civilisation s'est bâtie sur cette attende de la part de la majorité des individus à laquelle se sont empressés certains autres de répondre ,tout en faisant tout afin de maintenir cette attende ,en maintenant ces individus dans l'ignorance et la dépendance .Rien de nouveau dans tout cela ,c'est ainsi que fonctionne notre mode artificiel depuis plus de deux milles ans , avec une évolution des moyens utilisés dans toujours la même finalité , à savoir que les dominants maintiennent leur domination en imposant leurs idéologies aux peuples à l'aide de promesses ,de faux espoirs ,etc ...sans oublier les massacres ,les génocides etc ...