Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2016 1 24 /10 /octobre /2016 12:52

« Tu es étonné parce que le monde touche à sa fin ? Etonne-toi plutôt de le voir parvenu à un âge si avancé. Le monde est comme un homme : il naît, il grandit et il meurt (…) Dans sa vieillesse, l’homme est donc rempli de misère, et le monde dans sa vieillesse est aussi rempli de calamités. (…) Le Christ te dit : Le monde s’en va, le monde est vieux, le monde succombe, le monde est déjà haletant de vétusté , mais ne craint rien : ta jeunesse se renouvellera comme celle de l’aigle »
 Saint Augustin, Sermon 81,  (cité par Jerôme Ferari dans Le sermon de la chute de Rome)

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

jf cordroc'h 02/11/2016 09:04

Le monde dont il s 'agit dans le texte de St Augustin est le monde artificiel créé par l'Homme , et non le monde naturel pouvant parfaitement se passer de l'Humanité .Ce mode artificiel n'est pas rendu au stade de la vieillesse , mais est bloqué à celui de l'adolescence .Et il ne faudrait pas que ce blocage dure trop longtemps ,car à renouveler les mêmes erreurs ,cela pourrait finir par avoir des conséquences irréversibles .Le propre de l'adolescence est le rêve , les idéaux ,les croyances ,la naïveté , et une énergie à revendre , tout cela entrainant parfois des précipitations dans les actions et les comportements .Le passage à la maturité nécessite le reconnaissance de ses erreurs puis leur correction . Nous n'en sommes pas encore là .

Présentation

  • : Hansen- love over-blog
  • Hansen- love  over-blog
  • : Professeur de philosophie, à IPESUP. Directrice de collection chez Belin et chez Hatier.Co-auteur de : Philosophie,anthologie (Belin) et Philosophie de A à Z (Hatier). Auteur de : "Cours particulier de philosophie" et "La philosophie comme un roman" (Hermann)
  • Contact

Recherche