Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 11:46

"Lorsque quelqu'un demande à quoi sert la philosophie, la réponse doit être agressive, puisque la question se veut ironique et mordante. La philosophie ne sert pas à l'État ni à l'église, qui ont d'autres soucis. Elle ne sert aucune puissance établie. La philosophie sert à attrister. Une philosophie qui n'attriste personne et ne contrarie personne n'est pas une philosophie. Elle sert à nuire à la bêtise, elle fait de la bêtise quelque chose de honteux".
Gilles Deleuze, Nietzsche et la Philosophie (via Tiziana et Aurélien)

 

 Pour ce qui concerne je dirai comme Jankélévitch que cette question n'est pas philosophique; la philsophie ne "sert" pas. Elle est libre; Comme l'art, comme la pensée en général..

 

Ce qui ne contredit pas Deleuze, mais le complète..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Hansen 17/10/2016 12:15

Mais la philosophie n'est-elle pas aussi utilitaire au sens de Hume?

Hoel 05/10/2016 11:54

"La philosophie sert à attrister" les dominants car elle sert à comprendre le monde, les rapports de domination, et elle sert à les défaire. La philosophie sert à être libre.

Hoel 05/10/2016 11:25

"La philosophie sert à attrister." Deleuze

Je ne connais pas d'autres philosophes qui ait une telle conception de la philosophie.

Voltaire définit ainsi le philosophe :

"Philosophe, amateur de la sagesse, c’est-à-dire de la vérité."

Foucault, lui s'intéressait aux pouvoir, à la domination.

Un mensuel breton vient de sorti son numéro d'octobre, avec pour titre :
"La domination linguistique en France"
http://lepeuplebreton.bzh/2016/10/04/journee-de-greve-maison-dedition/

Voltaire, à nouveau, écrivait :

« Il arrivera bientôt que les provinces prendront leur revanche du mépris que les Parisiens avaient pour elles. Comme on y a moins de dissipation, on y a plus de temps pour lire et pour s'éclairer. » […]

Pour l'instant, la prédiction de Voltaire ne s'est pas réalisée, et probablement que les "provinces" ne prendront jamais leur revanche, car elles n'ont même pas le courage (la capacité ?) de conceptualiser le mépris que Paris a pour elle. Il en va autrement des nations dominées par Paris, qui, elles, ont une conception propre.

https://postcolonialbrittany.wordpress.com/2016/09/25/lectrices-lecteurs-2/

jf cordroc'h 04/10/2016 18:47

Un philosophe est avant tout quelqu'un qui vit d'une certaine manière ,de laquelle il déduit une philosophie . Il n'a donc cure que l'on se serve de ses idées ,car s'il exprime celles-ci ,.c'est pour s'en libérer afin d'assurer une bonne circulation intérieure de l'énergie .J'ajouterai que la manière de vivre d'un individu est le prolongement de la manière dont il aura vécu son enfance.

Hoel 04/10/2016 15:38

"La philosophie ne sert pas à l'État", mais des "philosophes", eux, servent bel et bien l'Etat !

“Sola autem nos philosophia excitabit” (Seneca)
« Seule la philosophie nous éveillera »

Mais qui veut être éveillé ? Les préjugés et les croyances sont beaucoup plus confortables.

https://postcolonialbrittany.wordpress.com

Présentation

  • : Hansen- love over-blog
  • Hansen- love  over-blog
  • : Professeur de philosophie, à IPESUP. Directrice de collection chez Belin et chez Hatier.Co-auteur de : Philosophie,anthologie (Belin) et Philosophie de A à Z (Hatier). Auteur de : "Cours particulier de philosophie" et "La philosophie comme un roman" (Hermann)
  • Contact

Recherche