Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 15:52
Burkini : la position de Kant

« Agis toujours de telle sorte que ton comportement ne puisse être perçu par ton entourage, des amis ou des inconnus, comme blessant, désobligeant, agressif ou même violent, même si de ton point de vue il ne présente en aucun cas ce caractère ».
Qu'en pensez-vous?

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

jeremy 03/09/2016 15:25

J'en pense qu'il serait très malvenu d'essayer de tirer de ce sage précepte un reproche détourné à l'égard de celles qui portent le burkini, sans se rendre compte qu'un tel précepte s'applique tout autant, sinon en réalité bien davantage, à ceux qui en feraient ainsi usage. Il ne fait guère de doute en effet que, bien que de leur point de vue elle ne présente pas ce caractère, l'injonction morale à retirer son burkini est vécue par celle qui le porte comme blessante, désobligeante, agressive ou même violente.

laurence hansen-love 04/09/2016 13:27

Oui. Aussi longtemps que les lois ou les règles en vigueur ne l'interdisent pas, les témoins doivent ravaler leur colère, je suis d'accord.

laurence hansen-love 04/09/2016 13:25

Cette maxime s'applique à tous par définition. Donc de même que sur la plage je peux me dispenser de mettre une tenue susceptible de choquer, de même les témoins doivent s'abstenir de manifester leur réprobation ou leur indignation, tant que cette tenue n'est pas interdite par la loi..

cordroc'h jf 02/09/2016 13:13

Ce commandement de Kant ,quelque peu utopique , voir naîf ,impliquerai que les individus parviennent à développer une certaine conscience individuelle, universelle .Or tout est fait afin que cela ne se fasse pas . Telle est la fonction des morales et autres enseignements prodigués au sein de nos sociétés Cette conscience ne peut apparaître qu'en dehors de toute volonté humaine de contrôle du fonctionnement naturel du corps et de l'esprit .Cela peut sembler paradoxale , mais ,c'est le même processus qui a permis è la vie d'apparaître sur notre planète , qui seul peut permettre à la conscience individuelle universelle de se développer chez les êtres humains .Ce n'est donc pas la volonté humaine de contrôler et dominer la nature qui favorisera l'apparition de cette conscience , mais son contraire ,l'aléatoire permettant à certaines rencontres de se produire , à certaines émotions de constituer un fondement existentiel chez l'individu, à partir duquel pourra alors germer la conscience .


Il n'y aura pas de conscience individuelle ,universelle suffisante pour changer le mode de pensée humain , tant que l'on ne laissera pas le processus naturel de vie s'exercer en l'individu ,et ce dès sa naissance .La première chose à revoir est la manière d"élever nos enfants .Il ya des émotions qu'ils doivent impérativement éprouvéés grace à certains jeux correspondant à leurs seuls envies et désirs , et non à la volonté des parents d'en faire des petits génies,frustrés ,qui mettront leur intelligence au service de leur quète perpétuelle de substituts artificiels compensateurs .Notre mode s'est fondé sur cette frustration et la nécessité de la combler,entraînant les individus à vouloir absolument se procurer ces substituts artificiels , ce qui entraîne une concurrence entre eux , de la jalousie , de l"agressivité etc ...

cordroc'h jf 02/09/2016 13:13

Ce commandement de Kant ,quelque peu utopique , voir naîf ,impliquerai que les individus parviennent à développer une certaine conscience individuelle, universelle .Or tout est fait afin que cela ne se fasse pas . Telle est la fonction des morales et autres enseignements prodigués au sein de nos sociétés Cette conscience ne peut apparaître qu'en dehors de toute volonté humaine de contrôle du fonctionnement naturel du corps et de l'esprit .Cela peut sembler paradoxale , mais ,c'est le même processus qui a permis è la vie d'apparaître sur notre planète , qui seul peut permettre à la conscience individuelle universelle de se développer chez les êtres humains .Ce n'est donc pas la volonté humaine de contrôler et dominer la nature qui favorisera l'apparition de cette conscience , mais son contraire ,l'aléatoire permettant à certaines rencontres de se produire , à certaines émotions de constituer un fondement existentiel chez l'individu, à partir duquel pourra alors germer la conscience .


Il n'y aura pas de conscience individuelle ,universelle suffisante pour changer le mode de pensée humain , tant que l'on ne laissera pas le processus naturel de vie s'exercer en l'individu ,et ce dès sa naissance .La première chose à revoir est la manière d"élever nos enfants .Il ya des émotions qu'ils doivent impérativement éprouvéés grace à certains jeux correspondant à leurs seuls envies et désirs , et non à la volonté des parents d'en faire des petits génies,frustrés ,qui mettront leur intelligence au service de leur quète perpétuelle de substituts artificiels compensateurs .Notre mode s'est fondé sur cette frustration et la nécessité de la combler,entraînant les individus à vouloir absolument se procurer ces substituts artificiels , ce qui entraîne une concurrence entre eux , de la jalousie , de l"agressivité etc ...