Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 14:41

Pour en finir avec le cliché suivant laquelle "toutes les religions se valent, que toutes ont un même rapport à la violence" etc...

Extrait de l'article de R. Maggiori aujourd'hui dans le Monde

Walzer Dans l’ombre de Dieu

"Dans les textes bibliques se lit sans doute un souci de justice et, dans l’attention portée aux plus nécessiteux, d’égalité. Mais il est vain d’y chercher une politique et encore moins un modèle politique : ils ne donnent aucune indication sur ce que devraient être une bonne vie publique et une bonne organisation sociale. «L’unique proposition que la plupart des auteurs approuveraient probablement est que le rapport dirigeants/dirigés importe peu en comparaison de la relation entre Dieu et Israël.» Prime, donc, la religion. Mais si celle-ci peut être mise au service de beaucoup de régimes différents, et si la plupart des régimes tiennent à tirer du ciel leur légitimité, la religion, ici, est «politiquement indifférente», conclut Walzer. C’est une «politique dans l’ombre de Dieu» - dans laquelle on aurait peine à trouver les «fondamentaux» dont pourrait se prévaloir un quelconque… fondamentalisme".

Robert Maggiori

Michael Walzer Dans l’ombre de Dieu - La politique et la Bible Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Pierre-Emmanuel Dauzat. Bayard, 384 pp., 21,90 €.

Revue internationale de philosophie n° 274 Michael Walzer (4/2015), dirigé par Justine Lacroix, diffusion Vrin, 120 pp., 25 €.

Moyennant quoi les politiques criminelles (croisades, Inquisition, chasses aux sorcières etc..) qui se réclamaient des textes sacrès le faisaient indûment. Nulle recommandation à proprement parler POLITIQUE dans l'Ancien Testament

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires