Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 12:47

Je vous livre cette réflexion, en ce qui me concerne, je ne sais qu'en penser :

« Moralisateur et manichéen, l’antiterrorisme délaisse toute véritable analyse à la fois des racines de l’hostilité et de ses propres effets sur elle. La binarité du bien et du mal n’est plus seulement un motif rhétorique, mais s’impose comme une catégorie d’analyse au détriment de la prise en compte de la complexité des rapports stratégiques. Là où la stratégie contre- insurrectionnelle implique, outre la force brute, compromis, action diplomatique, pressions et accords sous la contrainte, l’antiterrorisme exclut tout traitement politique du conflit. « On ne négocie pas avec des terroristes » le mot d’ordre d’une pensée radicalement a – stratégique.

La chasse à l'homme dronisée représente le triomphe, à la fois pratique et doctrinal, de l’antiterrorisme sur la contre-insurrection ». Grégoire Chamayou Théorie du drone , La Fabrique, 2013

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

Jonas 11/12/2015 19:19

Comme les sociétés occidentales tiennent beaucoup à la vie de leurs compatriotes contrairement aux djihado-islamistes, qui eux , veulent rejoindre leur créateur en massacrant des innocents. Ce créateur qui met à la disposition de ses combattants , 72 vierges et des éphèbes, pour ces derniers c'est la ( Sourate , 76- l'homme, v.19) le drone est une arme efficace contre eux. Bien sûr , les belles âmes , vont parler de victimes collatérales, comme un des chefs talibans, au mois de mars 2015, Après avoir fait sauter un autobus de petites filles allant à l'école , demande que l'on condamne les Etats-Unis pour l'utilisations des drones et veut que ce pays soit jugé au nom des droits de l'homme.