Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 09:57

Regis Debray Finkielkraut le 21 novembre 2015

« Tout commence maintenant »

http://www.franceculture.fr/emission-repliques-l-adieu-a-l-histoire-2015-11-21

Regis Debray:

Je ne veux pas qu’on accorde à Daech la dignité d’une armée. Si on rentre dans la logique de la guerre on est soir inconséquent, soit rhétorique. Si on est en guerre il faudra envoyer l’armée française en Syrie.

J'appelle terrorisme la mise en œuvre d’une violence extrême vis-à-vis de civils désarmés. Nous avons connu un acte de terrorisme à l’état pur. Un acte de terreur de masse.

Mais ne la confondons pas avec l’affrontement de deux volontés. Seuls veulent mourir ceux qui le font en vertu d’une transcendance. Ni les Américains ni les Français ne veulent se battre là-bas

L'économie du salut a laissé la place au salut par l’économie

On vit dans la société du tout à l’ego.

Ce qui est grave c'est notre incapacité à croire à quoi que ce soit. Est-ce qu'on peut retrouver une volonté, une foi ?

La rhétorique militaire ne peut qu’alimenter la force de notre adversaire.

Ce qui me frappe c’est l'absence de vision à long terme, par exemple, quel est le Moyen-Orient que l’on veut. Quelle place au conflit entre chiites et sunnites qui est quand même au démarrage de tout?

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires