Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 13:06

Je recopie ce texte d'un de mes collègues..

"Une certaine extrême gauche qui n'arrive pas à condamner directement le terrorisme djihadiste et voit derrière lui l'unique produit du capitalisme occidental, déresponsabilisant de facto leurs représentants sanguinaires pour discrètement rejeter la faute sur le système marchand et la géopolitique occidentale, me fait penser au parti communiste, et à ses membres, qui, dans sa pensée binaire du monde, refusait de prendre la mesure des crimes staliniens de peur de renforcer le monde capitaliste et bourgeois. Dans son esprit, reconnaître ces crimes, et le caractère totalitaire du système politique qui les avait rendu possibles, c'était faire le jeu du capitalisme. Seulement les plus clairvoyants, Victor Serge, Rizzi, Castoriadis, Debord, Leys, etc., ont renvoyé dos à dos capitalisme et stalinisme comme deux formes d'aliénation et de négation de la liberté"

Je ne le signe pas pour ne pas l'embarrasser...

B. B.

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans IEP
commenter cet article

commentaires

Anthony Le Cazals 26/11/2015 00:54

Propos d'une personne parfois classée à l'extrême-droite (ce qui peut faire sourire) :
http://www.youtube.com/watch?v=AHiN-IjTI08 à la 18e minute

Anthony Le Cazals 24/11/2015 22:02

C'est marrant ce goût pour la justice chrétienne. Le plus amusant c'est quand l'on voit fleurir les mots de "Barbarie" et d' "Amalgame" côte à côte. Même les négociateurs (certains exprets que l'on a bien pu entendre) le disent il faut connaître et comprendre l'ennemi pour ne pas que cela se reproduise au lieu de cela on ira son petit "JE SUIS CHARLIE" ou encore c'est un "CONFLIT DE CIVILISATION" pour masquer cette réalité que ce sont bien des français illettrés (mené par un belge) qui ont mené ses attaques (après avoir été des délinquants et dans le cas des frères Kouachi des pornographes, bref tout cela n'est pas très haram, surtout si l'on sait qu'il y a chez ces gens un détestation toute situationniste pour les imams et les savants (reportez-ous au seul entretien d'Hayat Boummediene, par exemple).
Il est intéressant de voir que l'on creuse le sillon de la stigmatisation, faisant le jeu de l'embrigadement voulu par Daesh (en ce sens ce n'est pas Hollande qui met de l'huile sur le feu mais bien tous ceux qui mettent leur drapeau Bleu-Blanc-Rouge soit dans la rue soit sur leur tête) montrant par là qu'ils n'ont rien compris. On en reste au pathos. Si on prône les valeurs de la République pourquoi ne pas avoir choisi dès lors le drapeau du Kenya (avec plus de morts le lendemain) ? C'est bien qu'il y a problème dans le nombrilisme ethnocentrique, bref une islamophobie plus que latente, une mécomprehension de l'Islam vehiculée par Onfray, Finkielkraut, Zemmour et d'autres. Le problème est bien français, celui de la monté des valeurs néorépublicaines et d'extrêmes-droites qui sont fort anciennes et fort rancies.