Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 12:38

http://www.arte.tv/guide/fr/053445-002/philosophie

 

Je suis en train de lire Sapiens. Une brève histoire de l'humanité. Je vous le recommande également..

Partager cet article

Published by laurence hansen-love - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

Cordroc'h jf 28/09/2015 10:08

Selon mon idée ,être Homme aujourd'hui ,c'est être séparé de le nature et vouloir contrôler et dominer celle-ci, en utilisant les différentes facultés du cerveau ,telles que l'imagination , la mémoire , la préconception , l'anticipation sur le long terme , l'élaboration de stratégies à des fins prédéterminée etc ...bref en pensant et agissant rationnellement .Ceci signifie que la pensée rationnelle résulte de la séparation Homme-nature , et qu'elle a pour fonction et finalité d'entretenir cette séparation . Mais cela ne signifie pas que ,sans cette séparation originelle ,il n' aurait pas de pensée rationnelle ,mais qu'elle ne serait pas animée par la volonté de contrôle et de domination de la nature , ce qui changerait totalement la relation Homme-nature .

La différence fondamentale existant entre la pensée rationnelle animée par la volonté de contrôle et de domination de la nature et celle ne procédant pas de cette volonté , mais de la simple nécéssité d'adaptation ,est la peur que l'on trouve dans la première , et donc une certaine paranoîa .

Une personne ayant peur de ce qui pourrait lui arriver dans sa vie , peur issue tout simplement d'un manque e confiance en soi , lui même issu d'un manque d'un plein sentiment d'existence ,voudra ,et cherchera autant que faire se peut ,à contrôler et dominer tout ce qui pourrait devenir pour elle source de danger .Une personne possédant une certaine plénitude intérieure prendra les choses comme elles se présentent et s'adaptera spontanément à la réalité .
L Homme est un animal rongé par une angoisse existentielle due à une peur originelle , résultant de sa séparation de la nature dont il ignore la cause, à laquelle est venue s'ajouter la peur de ne pas parvenir à se procurer les moyens ,prévus et préconçus ,pour échapper à cette peur originelle .