Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 20:01

http://www.medias24.com/INTERNATIONAL/152627-Exclusif.-Le-phenomene-Daech-explique-par-Fethi-Benslama.html

"L'animal humain ne disparaît pas en silence, il agonise, enrage, se venge"

Partager cet article

Published by laurence hansen-love
commenter cet article

commentaires

cordroc'h jf 27/02/2015 12:05

Sans être un spécialiste en aucune matière , je pense néanmoins pouvoir affirmer que la fonction d'une religion est de donner à l'Homme du sens à son existence , et que cela correspond donc à un besoin chez celui-ci . La question est de savoir si ce besoin est naturel , ou s'il résulte d'un manque qui aurait une origine précise ?



















Dans la nature , la vie a t-elle un sens , c'est à dire une finalité pré-définie par une autorité quelconque à laquelle il faudrait alors se soumettre , ou si sens il devait y avoir ne serait-il pas tout simplement de vivre en éprouvant pleinement chaque instant dans toute son imprévisibilité . ne serait-ce pas justement cette imprévisibilité , cet aléatoire de l'existence , qui en ferait tout son intérêt , toute sa richesse en nous procurant des sensations et émotions qu'elle seule (l'imprévisibilité)est capable de produire .
Ne serait-ce donc pas le fait d'avoir perdu cette capacité à vivre pleinement l'instant présent dans toute sa spontanéité,qui aurait géneré chez l'homme ce besoin de sens artificiel , qui lui ,aurait entrainé l'invention des religions ?
La religion aurait donc pour finalité inconsciente chez l'Homme de se substituer à la nature en tant qu'autorité et puissance créatrice , cela se retrouvant de manière incontestable dans la volonté du sexe masculin de s'accaparer de tous les pouvoirs au détriment de ceux du sexe féminin ,toutes les religions monothéistes étant clairement patriarcales .

Pouvoir se passer de sens artificiellement préconçu de l'existence , pouvoir donc vivre pleinement l'instant présent sans la peur et l'angoisse du lendemain , de l'avenir , nécessite la possession de liens profonds et fondamentaux avec la nature , procurant une confiance en soi et un sentiment de puissance , permettant l'accomplissement d'actes et d'actions efficaces pour une pleine satisfaction des besoins vitaux du corps .Ce sont ces liens que l'Homme a perdu et dont il manque cruellement pour sentir en lui la présence de la vie , la force et la puissance créatrice .

Et ce sont ceux qui souffrent le plus de ce manque qui trouvent dans le meurtre , l'acte d'oter la vie à d'autres êtres vivants , un sentiment compensatoire de domination et de puissance , comparable à celui consistant à donner la vie .Les religions sont alors utilisées comme prétextes , comme justifications , par des personnes se sentant impuissantes suite à leur incapacité à satisfaire de manière naturelle certains de leurs besoins vitaux ,et à leur difficulté à en trouver des substituts à travers l'exercice d'un pouvoir quelconque dans le système , soit dans le cadre d'un travail , de la possession de biens , d'argent ,de notoriété etc ;;;;bref à travers une reconnaissance sociale .

Les religions ont perdu de leur influence , remplacées qu'elles ont été par les valeurs de nos sociétés de consommation permettant aux individus d'y trouver de quoi compenser leur vide existentiel .Qu'il devienne de plus en plus difficile pour certains individus plus en manque de reconnaissance que d'autres , de trouver de quoi satisfaire leur besoin de compensation ,et réapparait alors le retour aux moyens radicaux , dont la violence et le meurtre qu'il faut alors trouver à légitimer .Chose que permet le radicalisme religieux .

Or il ya radicalisme et fondamentalisme religieux parce qu'il y a religion , et il ya religion parce qu'il y a manque de liens fondamentaux avec la nature ,. Il y a manque parce qu'il y a eu perte et il y a perte lorsque la peur et l'angoisse monopolise trop d'énergie vitale , empêchant ainsi la formation des liens .

Qu'elle est la cause de cette peur et de cette angoisse originelles , desquelles découle toute la paranoia humaine qui a donné naissance à la pensée rationnelle , à la culture et à la civilisation ?Seule la nécessité contrainte de devoir quitter le milieu naturel au sein duquel on est né et où l'on a toujours vécu ,pour un environnement inconnu et dangereux peut engendrer une telle peur et une telle angoisse ,c'est ce que j'appelle le processus de la séparation prématurée originelle ,homme-nature , que l'on retrouve à l'oeuvre dans toutes les religions et leurs préceptes éducatifs , ainsi que dans la pensée rationnelle dirigeant nos systèmes sociaux-économiques , a travers la séparation prématurée de l'enfant de sa mère , sous le prétexte que cela favoriserait son (de l'enfant) indépendance , le développement de sa personnalité propre , sa liberté de penser etc ...Le résultat étant bien entendu totalement l'inverse .

Si nos systèmes socio-économique remplissent la même fonction que les religions , à savoir fournir aux individus des moyens de compenser leur frustration existentielle , leur manque de liens fondamentaux avec la nature , leur sentiment d'impuissance , leur peur et leur angoisse face à l'imprévisible etc ...on se rend compte que les chose ne sont pas simples et que la tâche est pratiquement surhumaine .Si l'origine de la situation dans laquelle se trouve actuellement l'Homme est sa séparation prématurée de la nature dont il a été la victime innocente , peut-être faut-il attendre un évenement du même ordre pour qu'il s'en sorte .

Présentation

  • : Hansen- love over-blog
  • Hansen- love  over-blog
  • : Professeur de philosophie, à IPESUP. Directrice de collection chez Belin et chez Hatier.Co-auteur de : Philosophie,anthologie (Belin) et Philosophie de A à Z (Hatier). Auteur de : "Cours particulier de philosophie" et "La philosophie comme un roman" (Hermann)
  • Contact

Recherche